La Canebière, fleurs jaunes sur la chaussée

Les quartiers marseillais

Découverte

Marseille compte 111 quartiers officiels, 16 arrondissements et 8 secteurs. Retrouvez toutes les informations sur les quartiers touristiques de Marseille ! Chaque secteur contient 2 arrondissements qui sont chacun composés de plusieurs quartiers. La ville accueille 8 mairies de secteur et une mairie principale qui est située sur le quai du Port.

L’origine des quartiers

Les quartiers marseillais se sont construits de plusieurs façons :

De nombreux quartiers étaient des villages périphériques à Marseille, qui ont été rattachés à la commune et ont pris part dans la liste des 111 quartiers. Ils ont alors pris le nom de l’église du village, ce qui explique que 26 d’entre eux portent le nom d’un saint : Saint Jérôme, Saint Antoine, Saint Loup, Saint Victor…

D’autres, sont des anciens terrains d’une « campagne » qui ont pris le nom du domaine (la Blancarde), ou de ses propriétaires (les Camoins).

Certains quartiers tirent leur nom d’un édifice (Grands-Carmes), ou d’une devise du fronton d’une bastide (Menpenti). Il était écrit “Marchi toujou, e jamai m’en penti” (Je marche toujours et jamais je ne m’en repens).

Des quartiers ont simplement pris le nom d’un élément géographique ou économique : le Roucas Blanc (colline rocheuse calcaire) ou Montolivet (à l’époque colline avec des plantations d’oliviers).

Les Quartiers officieux

Il y a aussi des quartiers qui sont très ancrés dans l’esprit des Marseillais mais qui sont non officiels : Le Panier, Le Vieux-Port, Longchamp, les Catalans, La Plaine, Malmousque, Luminy…et beaucoup d’autres.

Uniques mais unis

Si chaque quartier a son église et son terrain de boules, tous les quartiers de Marseille n’ont pas la même histoire. Il y en a certains comme l’Estaque ou les Goudes qui ont toujours résolument été tournés vers la mer. Il s’agit de quartiers de pêcheurs et sont en quelque sorte les témoins de cette longue histoire d’amour entre Marseille et la Grande Bleue. Marseille a su exploiter son littoral, mais Marseille c’est aussi un arrière-pays, des campagnes que l’on retrouve volontiers à travers les romans de Marcel Pagnol. De Château-Gombert à la Treille en passant par Les Camoins, la population a de tout temps davantage été considérée comme rurale. Si au bord de mer on trouvait beaucoup de pêcheurs, dans les terres il y avait de nombreux chasseurs. Ces 111 quartiers ont une identité marquée dont les habitants sont fiers. Quand la question “D’où viens-tu ?” est posée à un Marseillais, il n’est pas rare qu’il réponde “et ma foi*, de l’Estaque !”. Ces quartiers, des plus excentriques aux plus policés, des plus peuplés aux plus déserts ont un point commun : l’unicité. Chaque quartier est unique. C’est ce qui rend les Marseillais fiers de leur cité qui est dotée d’une richesse culturelle à couper le souffle. En levant les yeux, chaque habitant de chaque quartier dispose au loin du même point de repère : “La Bonne Mère”, tous les quartiers arborent fièrement leurs spécificités ainsi que la croix bleue sur fond blanc qui représente la ville de Marseille.

La devise « Actibus immensis urbs fulget Massiliensis » signifie “Marseille resplendit par ses hauts faits”. Nous pourrions dire que la splendeur de la ville de Marseille est issue de son caractère hétérogène et atypique que l’on retrouve dans ses 111 quartiers.

Quartiers Nord et Quartiers sud

A Marseille, le mot “quartier” a aussi un sens plus large. On l’utilise pour désigner des zones de la ville : les quartiers nord, quartiers les plus pauvres où l’on trouve le plus de cités populaires et les quartiers sud, plus riches avec résidences et pavillons.

 

Les Comités d’Intérêt de Quartier

Les CIQ sont des associations ouvertes à tous les habitants. Leur rôle est de faire le lien entre les habitants et la municipalité pour tout ce qui touche à la vie quotidienne des habitants (services publics, sécurité, circulation). Ils participent également à l’animation de la vie locale (lotos, marchés aux puces, fêtes).

Les Marseillais connaissent-ils le nom des 111 quartiers par cœur ? 

Liste des 111 quartiers officiels de Marseille par ordre alphabétique : 

A – Accates (Les) – Arenc – Arnavaux (Les) – Aygalades (Les)
B – Baille – Barasse (La)– Baumettes (Les) – Belle de Mai – Belsunce – Blancarde (La)– Bompard – Bonneveine – Bon-Secours – Borels (Les)
C – 
Cabot (Le) – Cabucelle (La) – Caillols (Les) – Calade (La) – Camas (Le) – Camoins (Les) – Canet (Le) – Capelette (La) – Carpiagne – Castellane – Chapitre (Le) – Chartreux (Les) – Château Gombert – Chutes-Lavie – Cinq-Avenues – Conception (La) – Croix-Rouge (La) – Crottes (Les)
D – 
Delorme (La)
E – 
Endoume – Éoures – Estaque (L’)
F – 
Fourragère (La)
G – 
Goudes (Les) – Grands Carmes (Les)
H –
Hôtel de Ville
I – 
Îles (Les)
J – 
Joliette (La)
L – 
Lodi
M – 
Malpassé – Mazargues – Médecins (Les) – Menpenti – Merlan (Le) – Millière (La) – Montolivet – Montredon – Mourets (Les)
N – 
Noailles – Notre-Dame du Mont – Notre-Dame Limite
O – 
Olives (Les) – Opéra
P – 
Palais de Justice – Palama – Panier (Le) – Panouse (La) – Périer – Pharo (Le) – Plage (La) – Pointe Rouge (La) – Pomme (La) – Pont-de-Vivaux – Préfecture
R – 
Redon (Le) – Riaux (Les) – Rose (La) – Roucas Blanc (Le) – Rouet (Le)
S – 
St-André – St-Antoine – St-Barnabé – St-Barthélémy – St-Charles – St-Giniez – St-Henri – St-Jean du Désert – St-Jérôme – St-Joseph – St-Julien – St-Just – St-Lambert – St-Lazare – St-Louis – St-Loup – St-Marcel – St-Mauront – St-Menet – St-Mitre – St-Pierre – St-Tronc – Saint-Victor – Ste-Anne – Ste-Marguerite – Ste-Marthe  – Sormiou
T – 
Thiers – Timone (La) – Treille (La) – Trois-Lucs (Les)
V – 
Valbarelle (La) – Valentine (La) – Vauban – Vaufrèges – Verduron – Vieille Chapelle – Villette (La) – Viste (La) 

 

Glossaire : 

Ma foi = Quand elle est employée de manière exclamative, cette locution purement Marseillaise signifie “évidemment”. On peut l’employer de la manière suivante : “Tu aimes l’OM ?” “et ma foi !”. Cette expression marque l’évidence.

Peucheure, elle l’a attendu jusqu’à l’an Pèbre ! = La pauvre, elle l’a attendu très longtemps ! 

Arrête de m’emboucaner avec tes histoires de fadas ! = Arrête de m’embrouiller avec tes histoires de fous ! 

Allez boulègue sinon il n’y aura plus dégun. = Allez, dépêche-toi, sinon il n’y aura plus personne.

Ce matin on était tous esquichés dans le métro. = Ce matin on était très serrés dans le métro. 

Estrasse = tenue vestimentaire peu soignée 

Se néguer = se noyer