Partez au bout du mondedans le village des Goudes

Le village des Goudes

Les Goudes, vrai petit village de pêcheurs au bout de Marseille, est un quartier dépaysant, composé de cabanons, restaurants, fortifications et à deux pas de spots de rêves comme Callelongue ou le Cap Croisette. Vous découvrirez sur cette page les secrets et l’histoire de cet endroit hors du commun.

Un peu d'histoire

Au départ le village des Goudes c’était un petit port et un site industriel. La première usine fut édifiée en 1804, elle occupait tout le fond de l’anse des Goudes et on y fabriquait de la soude artificielle à partir de l’acide sulfurique. Puis en 1854 c’est la mise en fonction d’une usine à plomb avec 18 ouvriers. Le choix a été fait d’installer l’usine dans le village des Goudes à cause de sa faible densité de population à l’époque.

En 1875 le potentiel industriel était tel, qu’il était envisagé de desservir les Goudes par un chemin de fer. La ligne aurait dû faire 10 km et comporter cinq gares : Prado, Ste Anne, Château Borély, Montredon et les Goudes. Finalement on se contenta d’une ligne de tramway et en 1891 son terminus définitif fut établi à la Madrague de Montredon. Le secteur du plomb connait une crise à la fin des années 1870 et en 1879 l’usine des Goudes est détruite. Au delà du passé industriel, ce quartier possède également des vestiges militaires comme le Fortin des Goudes érigé au XIXème siècle.

C’est le tramway qui a permis, en rapprochant le hameau des Goudes du centre-ville que quelques plaisanciers y construisent des habitations très sommaires qui prirent vite le nom de “cabanons”. A la fin du XIX et début du XXIème siècle, le quartier était peuplé de petits gens, des ouvriers. On venait y pique-niquer sur la plage et les rochers. Le dimanche débarquait les gens de la “ville” comme le chante Massilia Sound System dans son « Dimanche aux Goudes ».

Le saviez-vous ?

Il était prévu d’implanter sur le littoral sud le Grand Port Maritime de Marseille, à cause de la proximité de toutes ces anciennes usines des Goudes et non pas à la Joliette comme c’est le cas maintenant !

Les Goudes aujourd'hui

Le village des Goudes reste un quartier authentique malgré son attrait touristique important. Les habitants à l’année du quartier ont à cœur de perpétuer l’esprit « dolce vita » et « petite vie de quartier » qui y règnent depuis tant d’années.

Autrefois il y avait une école primaire (jusqu’au milieu des années 1970), une boucherie et une épicerie. Ne subsiste aujourd’hui que l’épicerie tenue par le serviable Eric Signoret qui va chercher le pain et les produits de charcuterie et traiteur chez des commerçants de Montredon. Vous y trouverez aussi une église, la Chapelle Saint-Lucien construite courant XXème siècle. Il y a encore quelques patrons-pêcheurs en activité qui sortent tous les matins et qui revendent leur pêche aux restaurants du village.

Pour profiter pleinement du village des Goudes, le mieux reste de venir hors-saison pour savourer un bon repas dans l’un de ses nombreux restaurants de poissons, et pour les plus téméraires d’une baignade dans l’avant-port car il n’y a pas de plage à proprement parler dans le village, il faut marcher un peu pour arriver au Cap Croisette près de l’Ile Maïre pour pouvoir nager à sa guise.

Informations pratiques

Pour accéder au village des Goudes mieux vaut privilégier les transports en commun (bus RTM n°20 et navettes maritimes), et les modes doux (vélos, trottinettes). La route pour arriver aux Goudes est aussi un très joli parcours de jogging pour les plus sportifs.

Nos suggestions