© Pascal MICALEF
Découvrez

La Cathédrale de La Major

Ce bijou architectural marseillais

La Cathédrale de La Major est située dans le 2ème arrondissement de Marseille, entre le Panier et la Joliette, et à proximité du Vieux Port. Proche du Mucem, la Cathédrale de style romano-byzantin contraste parfaitement avec l’édifice moderne qui lui fait face. Découvrez l’histoire de cet emblème marseillais.

L’histoire de “La Major”

Aussi appelée La Cathédrale Sainte-Marie-Majeure, ou “La Major” par les marseillais, La Cathédrale de La Major est la seule cathédrale édifiée au 19ème siècle, on n’avait plus construit de cathédrales depuis 200 ans ! Le chantier de la cathédrale était donc tout aussi novateur que celui d’une gare par exemple.

A l’aube du 19ème siècle, Marseille brille. La ville connaît une très forte croissance économique et démographique, et pour faire face à l’explosion des échanges commerciaux, Marseille se pare d’édifices et d’infrastructures industrielles.

Le choix de l’emplacement de la Cathédrale est réfléchi : près du nouveau port de commerce, déplacé du VieuxPort à la Joliette. C’est en effet ici, à la Joliette, que les bateaux arrivant du monde entier verront de très loin la puissance et la beauté de Marseille. Et c’est l’image qu’ils emporteront avec eux … 

La première pierre de La Major est posée le 26 septembre 1852 par Louis-Napoléon Bonaparte, sur les plans de Léon Vaudoyer.

Elle est considérée comme l’une des plus grandes cathédrales bâties dans ce pays depuis le Moyen Âge. Ses dimensions, comparables à celle de la basilique Saint-Pierre de Rome, devaient, selon la conception de l’époque, être dignes de l’importance de la deuxième ville et du premier port de France, et lui permettre d’accueillir 3 000 personnes.

Léon Vaudoyer décède en 1872, la construction de La Major est donc reprise par l’architecte Jacques Henri Espérandieu, en charge du chantier de Notre-Dame de la Garde, élève et collaborateur du premier architecte.

Il s’occupera, jusqu’à sa mort en 1874, de la pose de charpentes et de la réalisation des coupoles. En 1874, Henri Antoine Révoil est le nouvel architecte de la Cathédrale. Mosaïque, sculpture, bronze…. Il se chargea principalement de la décoration intérieure de la Major.

C’est un peu plus de quarante ans après, le 30 novembre 1893 que la Cathédrale Sainte-Marie-Majeure fût terminée. Elle est remise peu de temps après à Monseigneur Jean-Louis Robert. Elle est érigée en basilique mineure le 24 janvier 1896 par le pape Léon XIII, et est consacrée le 6 mai 1897.

Elle est classée monument historique en 1906.

L’architecture de La Major

L’architecture de la Cathédrale a été pensée pour faire écho à la réputation pluriculturelle de la ville.

En effet, elle allie style romains et orientaux, et les matériaux utilisés pour la construction sont très variés : marbre blanc de Cararre, pierre verte de Florence, pierre de Calissane et du Gard, onyx d’Italie et de Tunisie, ou encore mosaïque de Venise, les décorations intérieures et extérieures donnent un aspect original et particulier à cet édifice religieux.

Construite aux alentours du 4ème siècle, l’église de La Vieille Major est alors la plus vieille de la ville. Pour construire La Nouvelle Major, l’église a dû être amputée de 2 travées ! Ecrasée par la masse de la Cathédrale du 19eme siècle, elle est pourtant un veritable chef d’oeuvre d’art roman provençal, hélas, fermé au public

Les coupoles et les balustrades sont décorées avec des éléments empruntés aux cathédrales de Lucques et de Sienne. La nouveauté du décor tient surtout à l’importance des cycles de mosaïque.

La façade est ornée de statues du Christ, des apôtres, de Saint Pierre, Saint Paul et des saints de Provence ainsi qu’une statue en bronze représente Monseigneur de Belsunce, évêque de Marseille lors de la peste de 1720.

Les dimensions finales de cette cathédrale font d’elle une des plus grandes et majestueuses du monde : la longueur totale de la cathédrale est de 146m, la coupole principale a près de 70m de hauteur et 18m de diamètre.

Elle est parfaitement représentative de l’importance de l’histoire de la ville de Marseille.

La Major aujourd’hui 

La cathédrale voit passer de nombreuses personnes chaque jour. Fidèles, curieux, touristes, locaux…. Elle attire chaque jour du monde, soit pour la visiter, soit pour simplement se poser sur la magnifique place vue mer qui l’entoure 

La cathédrale est construite sur un système de voutes abritant les entrepôts du 19eme siècle. Requalifiées, on y trouve aujourd’hui de nombreux cafés, bars, et restaurants et c’est un des endroits les plus branchés de Marseille.

Indéniablement, elle a su devenir un lieu emblématique de la cité Phocéenne.  

Informations pratiques

Adresse : 10, place de la Major ,13002 Marseille

La Cathédrale de la Major est gratuite

La cathédrale est ouverte du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heure et jusqu’à 19 heures en été

Accès : Métro 2 station Joliette – Bus 49 arrêt Cathédrale de la Major – Tramway ligne 2 Station Joliette

Nos suggestions