Le Parc Borély

un poumon vert proche des plages

Situé dans le 8ème arrondissement de Marseille, juste à côté de l’hippodrome et des plages du Prado, le Parc Borély nous charme avec ses bassins, ses nombreuses sculptures et ses différents jardins. Il est l’endroit parfait pour pique-niquer, faire son sport ou tout simplement se détendre au soleil.

Le plus fréquenté des espaces verts marseillais

Un jardin remarquable

Ce parc abrite des jardins de différents styles, notamment un jardin à la française, un jardin anglais, un jardin traditionnel chinois, un jardin botanique et une roseraie. C’est également le lieu idéal pour une sortie en famille puisqu’il possède deux aires de jeux, une buvette, un restaurant, et la possibilité de louer des cycles et des rosalies, mais aussi des barques pour naviguer sur le plan d’eau !

Le Ministère de la Culture lui a décerné le label de « jardin remarquable » et les visiteurs peuvent profiter d’une vue imprenable sur la mer. De plus, un sentier permet de descendre sur la plage en roller, à vélo ou tout simplement à pied.

Ce jardin de 17 hectares héberge une majestueuse bastide du XVIIIème siècle, mise en valeur par un jardin « à la française » et un parc paysager du XIXème siècle.

Un peu d’histoire

C’est la Ville de Marseille qui, entre 1860 et 1880, a fait appel à un ingénieur des plantations de la ville de Paris, Alphand, afin de réaliser ce parc public. C’est son collaborateur, Barillet-Deschamps, qui s’occupa de la réalisation de ce projet.

Ce sont en tout six paysagistes successifs qui ont laissé leur empreinte au sein du parc : Embry (jardin classique en 1775), Paré (parc à l’anglaise en 1859), Alphand et Barillet-Deschamps (principaux auteurs du parc actuel en 1862), les frères Bülher (premier jardin botanique en 1880).

En 1995, la cascade en rocaille du XIXème siècle a été choisie pour servir d’écrin à l’œuvre originale de Jean-Michel Folon « l’Homme aux oiseaux ». La même année, un parcours pédagogique de découverte des diverses richesses du parc a été mis en place. La signalétique des végétaux présente les arbres les plus remarquables du parc. L’identification des oiseaux du lac est abordée d’une manière similaire.

Le Saviez-vous ?

L’écrivain Marcel Pagnol cite à de nombreuses reprises le parc dans ses romans.
Le parc est, depuis 2004, un des lieux récurrents de la série télévisée Plus belle la vie.

Un parc divisé en 5 parties

La partie française

La partie française fait face à la bastide. Elle est constituée de deux tapis verts comportant, en leur centre, un bassin rectangulaire, séparés par un bassin circulaire. Des arbres bordent ces tapis de verdure, et forment des allées qui mènent de l’avenue du Prado à la grille du Parc. Elles sont d’ailleurs très prisées des joggers et des promeneurs qui peuvent s’adonner à leurs activités à l’ombre des arbres. La perspective qui s’achève sur la terrasse du château fait le bonheur des photographes. En contrebas de l’escalier monumental, le « bassin de France » orné de deux griffons et d’une sculpture, rappelle la participation de la famille Borély dans le creusement du canal de Suez. Aux abords du château, une aire de jeux accueille les enfants.

La partie anglaise

La partie anglaise est située à l’ouest du parc. De nombreux petits chemins permettent de déambuler autour du lac à pied ou à vélo. Des petits ponts en bois ont également été aménagés, ce qui lui confère un charme certain. Une statue de Diane est présente au milieu de cet écrin de verdure, mais aussi une cascade en rocaille où l’on peut admirer la sculpture de Jean Michel Folon, “l’Homme aux oiseaux”. Cette partie du parc est dotée de vastes clairières où il est agréable de profiter d’un pique-nique, d’un goûter, ou de simplement prendre le soleil.

La roseraie

La roseraie a été créée en 1923 par Léon-Paul Bonifay, directeur honoraire du service des plantations et du jardin botanique de Marseille. Elle s’étend sur 5 000 m² avec plus de 1 200 variétés de roses.

Le champ de courses

L’Hippodrome Marseille – Borély s’étend sur environ 15 hectares et peut accueillir jusqu’à 2 500 personnes. Lorsqu’il n’y a pas de courses hippiques, le centre de l’hippodrome est transformé en practice de golf. Auparavant il séparait la partie française de la mer : ce n’est plus le cas depuis l’aménagement d’une promenade le long de l’Huveaune qui permet de rejoindre les plages du Prado directement depuis le Parc.

Le jardin botanique

Le jardin botanique s’est enrichi, en 2004, d’un jardin traditionnel chinois offert par la ville de Shangaï avec laquelle Marseille est jumelée. Il comprend un jardin des simples, un jardin de plantes grimpantes, un jardin méditerranéen, un tropicarium, une serre consacrée aux végétaux d’Afrique du Sud, un palmetum et un jardin japonais.

Bon à savoir

Classé monument historique, le Château Borély accueille le Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la Mode. Vous pourrez découvrir l’intimité et l’art de vivre d’une famille du XVIIIème siècle tout en visitant un musée d’aujourd’hui, offrant de riches collections du XVIIIème à nos jours.

Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement à Marseille
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants à Marseille
3 cyclistes au parc du Pharo
Toutes les activités à Marseille