Ebike Tour©fadatour (6)tour-de-marseille-en-velo-electrique-emmanuel-fadabike-2.mp4
Avec Fada Bike

Découvrez Marseille en vélo électrique

Aujourd’hui c’est décidé, je (re)découvre ma ville ! Mais cette fois c’est à vélo électrique que je pars à la conquête des incontournables Marseillais.

Publié le 10 juin 2021

Marseille à Bicyclette

Avec les beaux jours et ce beau soleil rien de mieux qu’un tour de la ville à vélo. N’étant pas une grande sportive c’est en vélo électrique que je choisis de parcourir, pendant près de 3h30, Marseille et son patrimoine. Ce parcours “le tour du Fada” nous promet l’essentiel et il est adapté aux familles, je ne devrais pas avoir trop de difficultés…
Le rendez-vous est donc pris, c’est avec la compagnie Fada Bike que j’ai rendez-vous en ce début d’après-midi. Notre accompagnateur, Emmanuel, nous attend et nous accueille chaleureusement. Nous sommes 6 personnes dont la plupart ne connaissent pas Marseille. Après un briefing rapide sur le parcours qui nous attend, le rappel des règles de sécurité et le fonctionnement des vélos, nous choisissons notre « monture ».
Nous sommes enfin prêts, lunettes de soleil, casque et c’est parti !

La bicyclette est l’une des rares inventions humaines qui ne servent qu’au bien.

Paul Guth

Du Vieux-Port vers Noailles

La Balade démarre fort avec une immersion directe dans le trafic Marseillais. Un peu hésitante et pas très rassurée, je m’engouffre comme le reste du groupe sur le Quai de Rive Neuve, les participants semblent assez à l’aise et nous arrivons très vite sous l’ombrière du Vieux-Port. Après quelques explications historiques sur la fondation de Marseille, nous redémarrons et remontons la Canebière, piétonne depuis un peu plus d’un an, pour rejoindre le quartier bouillonnant de Noailles. Une immersion totale dans ce quartier populaire et cosmopolite où se mêlent les odeurs d’épices, de condiments, de pizzas et autres. Nous sortons de ce quartier effervescent pour rejoindre le quartier du Panier, habité depuis plus de 2600 ans.

Direction le Panier et le J4

Nous rejoignons le quartier du Panier, quartier historique de la ville, en passant d’abord devant le jardin des vestiges. Avant d’entrer dans le cœur du Panier, notre guide nous emmène sur l’esplanade de la Tourette pour contempler la vue imprenable sur Notre-Dame de la Garde et l’Abbaye St Victor.

Nous continuons notre chemin en nous arrêtant quelques secondes devant la Cathédrale de la Nouvelle Major avant de repartir faire le tour du Mucem (Musée des civilisations d’Europe et de la Méditerranée). Sur place, nous admirons cette architecture hors du commun et unique crée par l’architecte Rudy Ricciotti.
Emmanuel, en parfait guide, nous raconte l’histoire des lieux que nous traversons et un tas d’anecdotes.
Juste avant de “monter” vers le Panier (le quartier est construit sur des buttes), il nous propose un petit arrêt dégustation dans la boutique “l’Espérantine” qui propose des chocolats à base d’huile d’olive, étonnant et délicieux ! Mais nous n’avons pas le temps de nous attarder, nous partons découvrir le Panier et ses petites ruelles étroites et si typiques. Mais notre balade est encore longue, nous nous dirigeons cette fois de l’autre côté du Vieux-Port vers le Palais du Pharo.

Le bord de Mer, du Pharo vers la Corniche

Nous voilà dans le jardin du Pharo, j’ai beau connaitre, je ne me lasse pas du spectacle. Cette vue magique qui s’offre à nous est incroyable. Le Mucem, Le Vieux-Port, L’abbaye Saint-Victor, Notre-Dame de la Garde ou encore la Côte Bleue …. Nous prenons quelques photos et apprécions cette pause pour admirer le Vieux-Port dans son ensemble et le va et vient des bateaux.
Nous sortons du parc pour nous engouffrer à nouveau dans le trafic, nous rejoignons très vite la Corniche. Un petit tour par la plage des Catalans (qui est la première plage de sable que nous rencontrons en partant du Vieux-Port) puis nous rejoignons le petit port du Vallon des Auffes. Un petit joyau au cœur de Marseille. Ce petit port typique est un lieu incontournable, avec ses petits cabanons de pêcheurs. Emmanuel nous emmène ensuite dans un petit coin secret, situé en contrebas du fameux restaurant Le Petit Nice Passedat du chef étoilé Gérald Passedat. Nous découvrons l’anse de Maldormé, un lieu bien gardé où Marseillais viennent plonger des rochers et profiter du soleil.

La montée vers Notre Dame de la Garde

On nous a prévenu dès le départ, il va falloir pédaler dans la montée vers Notre-Dame ! Tout est dit ! Malgré nos vélos électriques, il faut faire quelques efforts, la colline de Notre-Dame de la Garde est la plus haute de la ville et la Basilique culmine à 157 mètres de hauteur. Au bout de quelques efforts nous arrivons enfin au pied de la bonne mère ! Une vue à 360° sur la ville et un spectacle à couper le souffle, la ville semble si calme ! ici nous sommes sous l’œil bienveillant de la bonne mère, tout un symbole pour les Marseillais.
Après une visite rapide de la basilique c’est le retour, nous redescendons vers notre point de départ.

La fin du parcours

C’est la fin de notre circuit, nous sommes de retour  après avoir parcouru près de 23 kilometres à travers la ville (et oui quand même !)
Nous rendons notre vélo et notre casque à Emmanuel et faisons un petit debrief sur la sortie, tout le monde semble ravi ! Pour ma part, j’ai adoré redécouvrir ma ville de cette façon, ludique et culturelle. Emmanuel est un accompagnateur passionné et l’écoute. N’étant pas (du tout) sportive, le parcours est facile et se fait sans problèmes. Si comme moi vous appréhendez la circulation Marseillaise, pas d’inquiétude,  le circuit est faisable également le matin, le trafic est beaucoup moins dense. Fada Bike propose également plusieurs circuits, le prochain sera pour moi, les Calanques de Marseille !

Nos suggestions