Sur un sentier de randonnée du GR 2013

La source fossile

à Marseille

Balade sur un sentier du GR 2013 qui fait découvrir l’œuvre de l’artiste Rolland Bellier située au carrefour de l’arrivée de l’eau à Marseille.   

Randonnée urbaine au fil de l’eau 

Au départ du Merlan 

La balade débute depuis le terminus du bus RTM (ligne 34 en semaine ou 33 le dimanche) et tout en prenant de la hauteur, le randonneur est récompensé par une vue panoramique sur Marseille, depuis les prémices de la chaîne de l’Etoile. 

En suivant le canal de Marseille… 

On commence par longer l’avenue Louis Blériot qui se prolonge par le chemin du four de Buze. Cette mise en jambe longe et traverse des méandres du canal de Marseille et permet de découvrir d’anciennes grandes propriétés. Aujourd’hui, au milieu des villas protégées de hauts murs clôturés, certains néo-agriculteurs reprennent possession de ses espaces, pour y implanter une agriculture urbaine et locale, comme par exemple Terre de Mars installé au bout de l’impasse du four de Buze. C’est précisément à cet endroit qu’on quitte la route goudronnée pour s’engager sur une piste DFCI, facile à identifier grâce aux deux colonnes d’une ancienne campagne “Notre Dame”.   

A la recherche de la source fossile 

Sur 150 mètres on longe une ancienne carrière sur un chemin qui dessine un large virage et en s’avançant vers la gauche il faut repérer un olivier. A son pied jaillit la source fossile.  

Ensuite il faut reprendre la piste dont la nature varie et passe de sentier de terre en route goudronnée. La montée est rude et n’offre aucune halte ombragée. Mais une fois le plateau atteint, qui culmine à 280 mètres, le spectacle visuel à 360° est séduisant et invite à la contemplation.  

Le bassin du vallon Dol 

L’itinéraire passe à proximité du bassin du Vallon Dol, à la fois barrage et réservoir qui contient plus de 3 millions de m³ d’eau du Verdon, acheminés par le canal de Provence. Le plan d’eau dépassé, vous aurez parcouru 2 km sur la piste DFCI.  

Si vous continuez votre chemin, vous atteindrez par le vallon de la femme morte le quartier de Saint-Antoine. Vous retrouvez plus d’indications dans le topo guide “GR2013 Marseille Provence”. Retour par le même itinéraire en sens inverse. 

Le Saviez-vous ?

L’association Rives & Cultures a joué un rôle fondamental pour l’installation de la source fossile et si son champ d’action était au départ la vallée de l’Huveaune, en pleine mutation, aujourd’hui elle est porte des projets culturels aux quatre points cardinaux de Marseille sur lesquels nous reviendrons d’ailleurs.

En savoir plus sur la source fossile 

L’œuvre d’art 

Il s’agit d’une œuvre d’art de Roland Bellier. Dans le cadre de la Biennale européenne de création contemporaine, Manifesta 13, accueillie à Marseille en 2020, le sculpteur a réalisé une installation participative sur le thème de l’arrivée de l’eau. 

Expérience artistique de plein-air 

La source fossile est une expression minérale poétique qui cherche à montrer le rapport intime entre la nature et l’être humain. L’œuvre invite le promeneur à la débusquer, puis à participer dans la révélation de la couleur en sommeil d’un quartzite bleu Macauba du Brésilen l’arrosant d’un filet d’eau. Le liquide fera ressurgir les veines polies et les reflets d’un bleu intense de cette pierre très dure et donc peu utilisée en sculpture. L’effet du rendu est saisissant, c’est comme si l’eau jaillissait pour de vrai depuis la roche.  

Installation au carrefour de l’arrivée de l’eau à Marseille 

Le choix de l’emplacement n’est pas dû au hasard. Le quartier de Sainte-Marthe est le point d’union entre Marseille et les Alpes où convergent trois 3 précieux canaux : 

Le Canal de Marseille, qui depuis la Durance, alimente tous les quartiers de la ville en eau potable à l’aide de nombreuses et monumentales infrastructures. Mis en service durant l’été 1849, il fut jusqu’en 1970 l’unique source d’alimentation en eau de Marseille. 

Le Canal de Provence, qui capte les eaux du Verdon et contribue à offrir de l’eau potable à de nombreuses communes de la région. Cette eau sert aussi aux besoins de l’agriculture et des industries. A Marseille cette eau est stockée dans le réservoir du Vallon Dol. 

La galerie de la mer, qui est un tunnel souterrain méconnu, lié à l’ancienne mine de charbon de Biver. Equipée d’une voie ferrée qui achemina durant quelques années du charbon vers Marseille, elle permet surtout l’évacuation des eaux d’infiltration de mine sans pompage et d’éviter l’ennoiement des puits Biver et consorts 

Nos suggestions