Iles du Frioul Marseille, crique et coquelicots

Les îles du Frioul et du Château d'If

petites perles de la Méditerranée

Optez pour une balade en bateau sur les îles du Frioul ou du château d’If : l’occasion de découvrir la faune et la flore locale, mais également un bout d’Histoire de la ville, perché sur un rocher.
Pour une visite de Marseille qui ne s’arrête pas qu’au Vieux
Port ou au Mucem, prenez le large pour un réel moment d’évasion qui vous permettra de goûter à l’eau cristalline, d’apprécier les fonds marins, mais également d’explorer les nombreux vestiges présents dans cet archipel. Situées dans le parc national des Calanques, elles sont aujourd’hui considérées comme zone Natura 2000, par l’Union Européenne. Les paysages sont un atout majeur de l’archipel du Frioul. On y trouve des petites plages de sable et de nombreuses magnifiques criques.

Le Château d’If : Une forteresse face à Marseille

C’est en 1516, que le roi François Ier eu l’idée de construire une forteresse sur l’île d’If, lors d’une visite à Marseille. L’édifice devint alors très vite une prison en raison de son isolement, rendant ainsi l’évasion de prisonniers plus complexe. On y comptait d’ailleurs le célèbre prisonnier José Custodio Faria, rendu célèbre par Alexandre Dumas, auteur du Comte de Monte-Cristo. Le site regorge de “petites histoires”. On peut y voir notamment le légendaire trou creusé dans le mur par Edmond Dantès lors de son évasion. La forteresse finira par accueillir les insurgés de 1848 et les communards de 1871. Elle perdra sa vocation carcérale, avant d’être ouverte au grand public en 1890.

Les Îles du Frioul, ou comment visiter Marseille autrement

Dressé face à Marseille, l’archipel du Frioul est composé de quatre îles : Pomègues, Ratonneau, Tiboulen et If. Le climat aride englobant l’archipel, engendre l’apparition d’une flore rare voire endémique. Une faune composée d’oiseaux maritimes est également présente sur les îles, comme le goéland leucophée, alias le « gabian » pour les Provençaux.

Ces îles sont la propriété de la ville de Marseille depuis 1971. Le village de Port-Frioul s’y est développé ainsi qu’un port de 700 anneaux. Certains commerces ont également ouvert, comme des restaurants et des boutiques. La ferme aquacole sur l’île Pomègues, élève des loups (bars) et des daurades royales.

Le saviez-vous ?

Depuis 1999 il existe une course baptisée le Défi Monte-Cristo qui a lieu chaque année en juin, qui met en compétition environ 800 nageurs, ils se mettent au défi de rallier à la nage le plus rapidement possible le Château d’If !

Pomègues

Longue de 2,5 km, cette île a une côte très découpée qui offre des points de vue spectaculaires : ici les embruns et le vent ont sculpté la roche et la végétation, au prix de grands efforts, s’est taillé des formes parfois extraordinaires (morphose). Le sentier de randonnée, très facile, qui commence au bout de la digue du Berry et s’achève à la batterie de Cavaux, est jalonné de panneaux informant sur la géologie, la végétation, la faune. C’est 45 mn environ de pur bonheur, où l’on se croit au bout du monde, dans des paysages sauvages, à l’écart de la civilisation.
L’abri naturel où se trouve la ferme aquacole servait de port de la quarantaine au XVIIe siècle.
Le fort et le sémaphore, aujourd’hui désarmés, ainsi que les vestiges d’une ancienne batterie témoignent d’un passé militaire agité.
La période d’avril à juin est sans doute l’une des meilleures pour s’y balader : le soleil chauffe mais pas trop, l’éclosion des fleurs colore la roche en rose, en jaune ou en mauve…Mais c’est aussi la période de nidification et post-nidification des goélands : mieux vaut ne pas s’écarter du sentier, car ces gros oiseaux peuvent impressionner le marcheur pour protéger leur progéniture.
Les baigneurs audacieux sont prêts à marcher un peu pour atteindre de petites criques isolées et nager dans l’eau fraîche.

Ratonneau

L’île de Ratonneau est moins sauvage, mais tout aussi intéressante, et plus propice pour s’y promener et s’y baigner avec des enfants. Longue de 2,7 km, on peut s’y balader à pied, à vélo et en petit train l’été, Une centaine de riverains y vivent à l’année, bravant parfois la météo pour se rendre à Marseille centre, à bord de la navette maritime. Ces résidents, jaloux de leur art de vivre, accueillent néanmoins volontiers les visiteurs en créant des événements tels que des courses pédestres, des foires aux peintres etc. Des petits commerces, bars-restaurants, animent le village en saison, et la présence des plaisanciers, venus gréer leur bateau ou déjeuner à bord, participe à cette effervescence.

L’été, les navettes maritimes augmentent leur amplitude horaire et fonctionnent aussi le soir tard.

Une petite chapelle ressemblant à un temple antique surplombe le port et les habitations : elle a été édifiée pour que les marins dont le bateau était en quarantaine puissent assister à des offices religieux.

Le centre de vacances Léo Lagrange est la seule structure d’hébergement de l’archipel. Il accueille les groupes, les classes de mer, les stages sportifs, les regroupements familiaux. Il ouvre de mars à novembre.

La piste qui mène à la plage Saint-Estève et à l’hôpital Caroline passe ensuite devant la Maison des Pilotes. Ce bâtiment en forme de proue de bateau est la résidence des pilotes du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) : marins chevronnés, ils ont la responsabilité de piloter les navires à la place de leur commandant jusqu’à quai. La Maison des pilotes a servi de décor au film de Robert Guédiguian “Marie-Jo et ses deux amours”.

La plage Saint Estève est à une demie-heure de marche environ du débarcadère. C’est la seule vraie plage du Frioul : ses eaux turquoises abritent un sentier sous-marin pour découvrir la faune et de la flore, avec 5 bouées qui permettent de cheminer à travers la calanque. L’été cette plage est surveillée, avec douches, sanitaires, et buvette. On peut s’y rendre aussi en petit train.

Tiboulen de Ratonneau

Les amateurs de plongée connaissent cet îlot à la pointe ouest de Ratonneau. Le relief sous-marin, les courants et le fait que l’archipel soit abrité du vent d’Est favorisent une flore et une faune d’une grande variété. A proximité, un peu plus en profondeur, l’épave d’un avion bombardier allemand de la seconde guerre mondiale attire aussi les plongeurs expérimentés.

L’Hôpital Caroline : vestige d’un hôpital de quarantaine

Découvrez sur l’archipel du Frioul un lieu unique : un lazaret datant du XIXe siècle.
L’archipel a toujours été un lieu d’escale pour les marins méditerranéens. Guerriers ou aventuriers, leurs savoirs sanitaires ont joué un grand rôle dans la protection de la cité phocéenne. C’est pourquoi au début du XIXe siècle, l’architecte Michel-Robert Penchaud a construit l’hôpital Caroline sur l’île de Ratonneau, dans le but de guérir les malades atteints de la fièvre jaune. Détruit en partie à la libération de Marseille, puis laissé en friche jusqu’en 1971, il est alors racheté par la municipalité.

Ouverture exceptionnelle (1 ou 2 fois par an) en partenariat avec Actavista.
Renseignements : 0 826 500 500 (0,15€ par minute)

Informations pratiques

Comment se rendre sur les iles du Château d’If et Frioul ?

Les navettes maritimes assurent une liaison 7 jours sur 7 vers l’archipel du Frioul.

Attention : le Château d’If est fermé le lundi.

Les départs s’effectuent sur le Vieux-Port. Les départs vers le Château d’If sont réguliers mais dépendent également de la météo.
Horaires et informations ici

Nos suggestions