Office de tourisme et des congrès

Chateau d'If et îles du Frioul

Pour une visite de Marseille qui ne s’arrête pas qu’au Vieux-Port ou au Mucem, optez pour une balade en bateau qui vous amènera au large des Îles du Frioul. Situées dans le parc national des Calanques de Marseille, elles sont aujourd’hui considérées comme zone Natura 2000, par l’Union Européenne.

Le Château d’If : Une forteresse au large de la Méditerranée


C’est en 1516, que le roi François Ier eu l’idée de construire une forteresse sur l’île d’if, lors d’une visite à Marseille. L’édifice devint alors très vite une prison en raison de son isolement, rendant ainsi l’évasion de prisonniers plus complexe. On y comptait d’ailleurs le célèbre prisonnier José Custodio Faria, rendu immortel par Alexandre Dumas, auteur du Comte de Monte-Cristo. Le site regorge de “petites histoires”. On peut y voir notamment le légendaire trou creusé dans le mur par Edmond Dantès lors de son évasion. La forteresse finira par accueillir les insurgés de 1848 et les communards de 1871. Elle perdra sa vocation carcérale, avant d’être ouverte au grand public en 1890.


Les Îles du Frioul, ou comment visiter Marseille autrement ?

Cette silhouette de calcaire dressée au milieu des Calanques de Marseille, est composée de quatre îles : Pomègues, Ratonneau, Tiboulen et If. Le climat aride englobant l’archipel, engendre l’apparition d’une flore rare voire endémique. Une faune composée d’oiseaux maritimes est également présente sur les îles, comme par exemple le goéland leucophée, alias le « gabian » pour les provençaux.

Les paysages sont un atout majeur de l’archipel. On y trouve des plages de sable comme la Maison des pilotes et d’autres de galets comme le Havre de Morgiret ou celle du débarcadère.

Les îles du Frioul, sont la propriété de la ville de Marseille depuis 1971. Le village de Port-Frioul s’y est développé ainsi qu’un port de 700 anneaux. Certains commerces ont également ouvert, comme des restaurants et des boutiques. La ferme aquacole sur l’île Pomègues, élève des loups (bars) et porte à ce jour le titre de première ferme biologique mondiale.


L’Hôpital Caroline : un centre de soins perdu en pleine mer

L’Archipel a toujours été un lieu d’escales pour les marins méditerranéens. Guerriers ou aventuriers, leurs savoirs sanitaires ont joué un grand rôle dans la protection de la cité phocéenne. C’est pourquoi au début du XXème siècle, l’architecte Michel-Robert Penchaud a construit l’hôpital Caroline sur l’île de Ratonneau, dans le but de guérir les malades atteints de la fièvre jaune. Après plusieurs années d’inactivité, l’association Acra Vista mène un projet de réhabilitation du domaine.

OTCM