Découverte de l’habitat, des travioles et des artisans

Le quartier Vauban à Marseille

Les fortifications ou l’architecture militaire ne sont pas le sujet de la visite. Ici vous découvrirez un quartier de Marseille situé au pied de la Bonne Mère. Vous ne le connaissez pas ? Suivez notre visite guidée !

Publié le 15 juin 2021

Un nouveau quartier au sud du Vieux-Port 

Le développement de Marseille

Le rendez-vous est fixé à 10h ce matin, à l’arrêt de bus “Puget-Moulet”, au pied du parc de la colline Puget. Notre guide Alexandra nous accueille, ravie de pouvoir assurer à nouveau des visites. Après vérification de la présence de tous les inscrits et avant de nous lancer dans notre déambulation, elle nous situe Marseille et le développement de la ville dans l’Histoire.  Il faut savoir que depuis sa fondation par les Phocéens en 600 avant JC et jusqu’au XVIIIème siècle, Marseille n’a pas quitté la rive nord du port, l’actuel Panier. Rive sud, il y avait seulement la vigie de Notre-Dame de la Garde, l’abbaye Saint-Victor, et l’arsenal des galères.
Le Cours Pierre Puget se trouve sur l’emplacement d’un ancien rempart de la ville. Ses aménagements pensés par le préfet Delacroix, le transforment en une belle artère arborée, bordée de part et d’autre d’hôtels particuliers élégants. Ici on vivait à l’écart de l’agitation du port, du centre-ville, au cœur d’un nouveau quartier plébiscité par les grandes familles commerçantes et financières marseillaises.

L’architecture diversifiée

Nous marquons un premier arrêt à l’hôtel C2 où Alexandra nous détaille toutes les particularités de l’architecture environnante. Elle nous explique comment différencier l’hôtel particulier, qui évolue en immeuble de rapport et du classique, “3 fenêtres” marseillais.
La particularité du quartier Vauban est de nous montrer aussi, comment bourgeoisie et population plus modeste voire ouvrière, cohabitaient en harmonie.
La propreté des rues, la qualité de l’air, la prise de distance face à des épidémies (peste, diphtérie, choléra, variole…) étaient des problématiques auxquelles étaient déjà confrontés les habitants des XVIIIème et XIXème siècles.

Vauban, une petite ville dans la ville

Petit quartier au pied de Notre-Dame-de-la-Garde

Nous remontons le boulevard Notre-Dame et la guide nous parle de “la Bonne-Mère”, comme nous l’appelons ici à Marseille. A l’angle de la rue Dragon, Alexandra nous en dit plus sur Notre-Dame-de-la-Garde, qui veille sur tous les Marseillais et la dévotion populaire que lui portent les habitants, quelles que soient leurs convictions religieuses.
La visite continue et nous empruntant un escalier sacrément pentu qui permet de rejoindre des travioles, (comprenez, des petites rues tordues), bordées de petites maisons aux façades colorées, typiques pour le quartier.

Le renouveau des artisans

Ces demeures construites sur la partie haute de Vauban abritaient autrefois des ouvriers et des travailleurs dont les métiers ont pour la plupart disparu.
Aujourd’hui elles attirent des familles qui apprécient de vivre dans un quartier situé entre mer et ville. On y retrouve toutes les commodités utiles à la vie quotidienne, dont les boutiques d’artisans marseillais, qui ont le vent en poupe et qui défendent des produits français, “made in Marseille”. Ces créateurs locaux constituent également le cœur de la surprise de cette visite guidée, qui se termine par une dégustation de… Vous aimeriez bien savoir de quoi il s’agit ? Le secret reste bien gardé, alors inscrivez-vous !

Le Saviez-vous ?

De nombreuses grilles de devantures de commerces de Vauban sont ornées de peintures du street-artiste Franck Conte, fervent supporter de l’OM. Autrefois son atelier était situé au 88 du boulevard Vauban. Aujourd’hui il a déménagé, mais on retrouve plusieurs œuvres, comme par exemple l’ex-joueur de l’OM, Hiroki Sakai, auquel il rend hommage, représenté en tenu de samouraï au 102 boulevard Vauban.

Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement à Marseille
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants à Marseille
3 cyclistes au parc du Pharo
Toutes les activités à Marseille