Canoë kayaks

10 spots pour s’initier au canoë en France

Avec ses lacs, ses rivières et son littoral, la Provence est une destination privilégiée pour s’initier au canoë en France. Depuis Marseille, plusieurs options s’offrent à vous, vous laissant libre de tester celles qui vous conviennent le plus.

Canoë et kayak de mer autour de Marseille

1. Le parc national des Calanques

Entre terre et mer, le Parc National des Calanques – s’étendant de Marseille à Cassis – se révèle être un endroit idéal pour pratiquer le canoë dans ses eaux limpides tout en profitant de paysages absolument merveilleux.

Voguer de la Calanque de Port-Pin à la Calanque de Port-Miou et puis de cette dernière à la Calanque d’En-Vau constitue probablement l’une des meilleures manières d’explorer les trésors de ce parc riche en biodiversité. Vous naviguez à votre rythme sur les eaux relativement calmes de la Méditerranée. Ponctuellement, vous vous accordez des pauses pour vous baigner, bronzer ou pique-niquer. Au départ de la grande plage de Cassis, il vous faudra environ 4 heures pour aller jusqu’à la Calanque d’En-Vau, prendre une pause et revenir sur vos pas par canoë-kayak.

La plupart des voyageurs préfèrent se poser à la Calanque d’En-Vau, car elle est considérée comme la plus belle des Calanques. Toutefois, les plus téméraires et sportifs peuvent s’aventurer au-delà en pagayant une demi-heure supplémentaire en direction de la grotte de l’Oule. Au sein d’une cavité rocheuse profonde et sinueuse, cette grotte est un joyau méditerranéen qui se découvre entre deux vagues en rentrant dans le goulot. Dépaysement et solitude garantis !

2. Les îles du Frioul

Accessibles en navette depuis Marseille en quelques minutes, les îles du Frioul offrent un paysage minéral remarquable au cœur de la rade de Marseille. Elles proposent aussi aux amateurs de canoë de mer un formidable terrain de jeux. Depuis Pomègues et Ratonneau, vous pouvez rayonner à la découverte des autres îles et îlots de l’archipel. L’île du château d’If, l’hôpital Caroline, l’île Degaby vous plongent dans l’Histoire de la plus vieille cité de France, et vous invitent au dépaysement avec des décors somptueux.

3. Cassis et le cap Canaille

Le cap Canaille offre un paysage méditerranéen différent des habitudes géologiques de la région. À bord d’un canoë-kayak, vous partez découvrir une partie du cap inaccessible à pied. Vous traversez l’ensemble du site du cap Canaille et les falaises des Soubeyrannes, dont un des pieds fait partie des plus hauts d’Europe. Grâce aux blocs de grès échoués, vous suivez un parcours de slalom ludique. Pour pique-niquer, vous pouvez vous arrêter sur l’île verte ou dans la Calanque de Figuerolles avant de terminer votre périple par la traversée de la belle baie de La Ciotat.

4. La Ciotat et le Bec de l’Aigle

Doté d’une roche en poudingues de galets de grès, le Bec de l’Aigle est reconnaissable de par sa taille et sa forme. Depuis La Ciotat, il ressemble à une masse ronde alors que depuis le cap Canaille, il prend l’apparence d’un pic. Au départ de la plage Saint-Jean, à l’est de La Ciotat, vous partez à la découverte de cet archipel atypique en canoë ou en kayak de mer. Vous aurez l’occasion de traverser une magnifique baie aux fonds turquoise avant de passer devant le vieux port et le chantier naval riche en anecdotes historiques. Confronté à une géologie originale, vous naviguez au pied de cette Scandola provençale pour atteindre l’île verte composée d’espaces ombragés sur laquelle vous profitez d’une sieste bercée par le chant des cigales.

5. De la Madrague à Bandol par Port d’Alon

Depuis La Madrague de Saint-Cyr-sur-Mer, à l’extrémité est de la baie de La Ciotat, vous embarquez pour un périple en canoë ou kayak qui vous emmène à l’ouest de Bandol. Vous contournez en premier la digue qui vous offre un panorama somptueux sur le littoral. Vous poursuivez votre aventure en longeant la côte en direction de la Pointe du Défens où l’ambiance est sauvage et marine. Après avoir contourné cet endroit, vous arrivez à la Calanque du Port d’Alon qui propose deux plages de galets. Puis, suite à une pause bien méritée, vous reprenez votre canoë vers la Baie de la Moutte où de grandes falaises vous surplombent. Vous terminez en revenant sur vos pas jusqu’à rejoindre le port de La Madrague.

Sur les rivières et les lacs de Provence

6. Les Gorges du Verdon

Reliant les Alpes du Sud à la vallée de la moyenne Durance, en Provence, le Verdon est un lieu propice pour découvrir des paysages grandioses et sa rivière aux eaux limpides. Accessibles à la journée depuis Marseille, où il faudra compter environ 3h00 de route pour vous y rendre, les Gorges du Verdon accueillent de nombreuses activités aquatiques dont le canoë ou le kayak.

Pour les aventuriers, découvrez les sensations du canoë-kayak en rivière en jouant avec les rapides du Verdon. Seul(s) à bord de votre embarcation, revivez l’expédition d’Edouard Alfred Martel, premier explorateur du Grand Canyon. Tout le long de votre descente, vous serez accompagné d’un guide diplômé d’état. La navigation se concentre principalement entre Castellane et le Point Sublime, représentant un parcours de plus de 20 km. Cette activité se pratiquant uniquement les jours de lâchers d’eau, il vous sera vivement conseillé de réserver votre descente auprès des prestataires.

7. Le lac de Sainte-Croix

S’étendant sur une superficie de 2200 hectares, le lac de Sainte-Croix – troisième plus grand lac artificiel de France – offre un cadre exceptionnel pour faire du canoë ou du kayak. Situé dans les Alpes-de-Haute-Provence et le Var, puisqu’il constitue la frontière naturelle entre les deux départements, le lac de Sainte-Croix est facilement accessible depuis Marseille. Le plus grand lac du Verdon avec ses plages aux allures maritimes, offre la vue la plus sollicitée du Verdon : la fin spectaculaire du Grand Canyon. Ses eaux étant plus calmes, il s’agit de l’endroit idéal pour les débutants ou les enfants. Vous pourrez découvrir les berges de la naissance du lac de Sainte-Croix et pénétrer dans le corridor des Gorges du Verdon, depuis le pont de Galetas, là où les eaux turquoises et cristallines sont cernées de hautes falaises. Et si vous voulez rajouter de la tranquillité à ce cadre magique, partez en hors saison.

8. Le lac d’Esparron-de-Verdon et les Basses Gorges du Verdon

Le lac d’Esparron-de-Verdon, dernier lac constitué par la rivière du Verdon, fait partie de ce que l’on appelle les Basses Gorges du Verdon. À cet endroit, vous pourrez découvrir des merveilles naturelles, loin de l’agitation du Grand Canyon (Hautes Gorges) qui est très fréquenté. Plus sauvage, le lac d’Esparron-de-Verdon se découvre principalement en kayak ou canoë à un rythme plutôt lent. Lorsque vous êtes habitué à la cadence des rames, vous pouvez vous arrêter dans les petites criques sauvages du Verdon pour partir à la découverte des mystères de ces gorges. Vous aurez l’occasion d’accoster facilement pour explorer les paysages provençaux, à condition d’accrocher correctement votre canoë à de petits arbres au risque qu’il parte sans vous.

Pour un itinéraire facile, nous vous conseillons de pratiquer le canoë dans les Gorges de Baudinard, faisant également partie des Basses Gorges du Verdon et situées en aval du lac de Sainte-Croix. Lors de votre exploration, vous aurez l’occasion de pénétrer dans quelques grottes où les murs de mousse et les petites cascades apportent une sensation de fraîcheur très agréable en période estivale.

9. La Provence Verte

En naviguant sur la rivière l’Argens, vous partez à la découverte de la Provence Verte et de la Dracénie dans un cadre idyllique alliant nature et sensations. À bord d’un canoë ou d’un kayak, vous ramez autant dans des passages paisibles que dans des zones plus rapides qui vous procureront diverses émotions.

Pour les débutants, vous pouvez opter pour un parcours facile de 4 kilomètres – au départ de Pardigon (Entrecasteaux) – durant lequel vous pagayerez à votre rythme sur le fleuve, au gré de vos envies, jusqu’à l’arrivée dans le vallon des Miquelets (Saint-Antonin-du-Var).

Partant du même point de départ, le parcours en canoë de 9 kilomètres le long de l’Argens en direction des Fadons (Le Thoronet) convient à toute personne dès 5 ans, à condition d’être accompagné par un adulte. Entre dépaysement et convivialité, il reste néanmoins un peu plus complexe de par ses passages en classe 2 et classe 3.

Pour les grands sportifs, des parcours de 14, 21, 25 et 30 kilomètres existent également, au départ respectivement de Carcès, de Montfort-sur-Argens et de Correns.

10. Les gorges de l’Ardèche

Faisant partie des sites naturels les plus remarquables de France, les gorges de l’Ardèche et l’arche minérale du Pont d’Arc représentent un canyon long de 22 kilomètres où les falaises calcaires hautes de plus de 250 mètres façonnent le paysage. Le meilleur moyen de découvrir la Réserve Naturelle est en canoë ou kayak. Selon votre niveau de pratique et le temps passé dans la région, vous avez le choix entre des parcours allant de 6 kilomètres, jusqu’à 56 kilomètres, ces derniers étant réalisés sur plusieurs jours. Lors de votre voyage en canoë ou kayak, vous découvrirez l’Ardèche, du Pont de Salavas à Châmes, en passant sous le Pont d’Arc. Sensations garanties !

Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants
3 cyclistes au parc du Pharo
Tous les prestataires d’activités