Ruelles d'aix en Provence
Visitez

Aix‑en‑provence

Visitez la ville d’Aix-en-Provence, réputée pour son charme distingué et aristocratique. Ses habitants vantent sa douceur de vivre. On s’y promène avec nonchalance dans une architecture qui évoque un décor de théâtre. Ville des festivals, ville d’eaux, ville chic, Aix-en-Provence est recherchée par les étrangers et par les étudiants. Dans la ville, faufilez-vous à travers le quartier historique du Mazarin, le cours Mirabeau, ou encore découvrez ses nombreuses fontaines et places à travers le centre-ville piétonnier.  

Découvrir les racines provençales d’Aix-en-Provence

De Paul Cézanne à Emile Zola.

Une cité vaut par ses hommes autant que par ses bâtiments. Mirabeau fut un des acteurs majeurs de la Révolution française. Paul Cézanne y a fondé l’art moderne en analysant la lumière de la Sainte-Victoire. Emile Zola, ami du précédent, vécut ici avant de s’engager dans le roman et la bataille de l’affaire Dreyfus. Darius Milhaud, au 20ème siècle, suivit les traces du compositeur André Campra.

 

Les calissons d’Aix et autres spécialités culinaires provençales…

Les calissons d’Aix, à base de pâte d‘amande et de fruit confits, sont la spécialité de la ville depuis le 17ème siècle. Ils méritent un détour et une pause dégustation.

Parmi les autres plaisirs : l’huile d’olive, les chocolats frais de Puyricard (magasin) qui ont créé le clou de Cézanne à la figue et au vieux marc de Provence, les pompes à l’huile (brioches). Vous trouverez également des marchés colorés desquels s’exhalent chaque semaine tous les parfums généreux de Provence.

Visiter le centre-ville historique et le cours Mirabeau

Le cours Mirabeau est l’avenue principale de la ville. Désormais uniquement réservée aux piétons, il est agréable d’y siroter un verre en terrasse à l’ombre des platanes. Si vous vous y rendez le matin, peut-être aurez-vous la chance de déambuler au cœur du marché provençal. Ville d’eau, trois fontaines agrémentent le centre du cours : la fontaine des Neuf-Canons, la fontaine d’eau thermale dite aussi « fontaine moussue », et la fontaine du Roi-René. Tout au long du Cours Mirabeau, vous pouvez admirer les hôtels aux façades aristocratiques ainsi que les terrasses et magasins qui contribuent au centre-ville animé.

Flâner dans le quartier Mazarin

Lors de votre passage à Aix-en-Provence, ne manquez pas la visite à pied du quartier Mazarin. Ce paisible quartier situé au sud du Cours Mirabeau, en plein centre d’Aix-en-Provence est une œuvre de l’archevêque Mazarin, frère du célèbre cardinal au 17ème siècle. A l’époque, il a rapidement attiré l’aristocratie locale, les hommes politiques et avocats, qui y ont construit de somptueux hôtels particuliers, dont l’hôtel de Caumont a été restauré en Centre d’Art. C’est ce qui fait tout son charme aujourd’hui.

Que voir et faire dans le quartier Mazarin ?

Le quartier s’articule autour de deux rues principales : la rue Cardinale et la rue du 4 septembre qui rejoint le célèbre Cours Mirabeau. Au croisement de ces deux rues vous pouvez voir la place où se situe la fontaine des Quatre-Dauphins. C’est l’un des monuments emblématiques de la ville qui vient compléter la collection de fontaines faisant partie du patrimoine d’Aix.

Après une pause au cœur de cette place, parcourez le long de la rue Cardinale à l’Est et ne manquez pas de pousser la porte de l’église Saint-Jean de Malte et son clocher vertigineux. Edifiée au XIIIe siècle à l’extérieur des remparts, il s’agit du premier édifice gothique de Provence. Côté visite, le musée Granet, voisin de l’église, regroupe les principales œuvres de peintures hollandaises, flamandes, italiennes mais aussi françaises du 16ème au 20ème siècle. C’est également un incontournable de la ville.

Arpenter la montagne Sainte-Victoire 

Que répondez-vous si l’on vous dit Aix-en-Provence et Sainte-Victoire ? Cézanne bien sûr, qui a peint cette montagne comme si elle était seule au monde. En effet, la route du Tholonet, ou route de Cézanne, s’avance vers Sainte-Victoire dans de magnifiques paysages provençaux. Les bastides aixoises des XVIIe et XVIIIe siècles, disséminées dans la campagne, caractérisent un art de vivre : architecture de pierre, jardins et sculptures manifestent de la distinction et un goût pour la beauté.  

De la randonnée à la montagne Sainte-Victoire 

Au pied de la Sainte-Victoire, de nombreux sentiers de randonnées pour tous niveaux permettent d’accéder au sommet. Les plus courageux pourront grimper jusqu’à la Croix de Provence et contempler tout le Pays d’Aix comme récompense après l’effort.  

Parcourir le pays d’Aix

La campagne aixoise est célèbre pour ses paysages et ses bastides provençales, on la découvre en voiture le plus souvent.

A l’Est, aux alentours de la Sainte-Victoire, beaucoup d’activités de plein air sont accessibles : randonnée, escalade, parapente… A Saint-Antonin, la maison de Sainte-Victoire accueille et explique aux enfants la faune et la flore de ce milieu provençal. Pour les adultes, découvrez les traces des peintres Cézanne et Picasso notamment, dont le château de Vauvenargues a été la dernière demeure.

Au Nord, par Vauvenargues, passez par les forêts de Jouques, Meyrargues, Peyrolles (lac de Plantain), puis par la chaîne de la Trévaresse vers Le Puy-Sainte-Réparade. Ici vous y trouverez le célèbre château La Coste, Le Centre d’Art, bâtiment en forme de « V », abrite également une librairie et un restaurant où vous pourrez manger au bord du bassin où se reflètent les paysages de Château La Coste. Continuez ensuite vers l’abbaye romane cistercienne de Silvacane, le village de La Roque d’Anthéron et son festival international de piano.

Au Sud et à l’Ouest, prenez la route des villages perchés : Fuveau, Saint-Savournin, Mimet offrent une belle vue sur la montagne Sainte-Victoire. Le dimanche le marché provençal de Gardanne offre toutes ses promesses. Plus loin, voir Bouc-Bel-Air et surtout les jardins d’Albertas du XVIIIe siècle, session shopping à Plan-de-Campagne puis finissez avec une visite en hauteur du village de Ventabren et ses maisons colorées.

Nos suggestions