Office de tourisme et des congrès

L'escalade

Depuis l'ascension de la Candelle en 1879 par le Consul britannique Mark qui symbolise le défi de conquête des sommets, les calanques n'ont cessé, particulièrement ces 20 dernières années, d'attirer les amoureux "d'Opéra Vertical".

L'exceptionnelle grandeur du site, la fascination des dalles et des aiguilles, l'alliance somptueuse d'un calcaire éblouissant et de la mer séduisent tant l'esthète que le sportif, deux qualité étroitement unies dans l'homme qu'est le grimpeur.
Autant de raisons si vous souhaitez vous mesurer avec vous-même dans ce cadre grandiose, de savoir le respecter, consultez la réglementation des accès.

Les calanques, l'un des berceaux de la grimpe moderne, offrent à chacun, quel que soit son âge, une "voie" à sa mesure. Que l'on s'initie au 3, que l'on taquine le 8, la joie sera au rendez-vous.

Les principaux sites d'escalade se trouvent regroupés dans 6 secteurs:
Les Goudes, Marseilleveyre, Sormiou, Morgiou, Luminy, La Gardiole.
Ces secteurs sont également sillonnés de sentiers.

Le matériel :

L’escalade se pratique avec un équipement spécifique. La corde, le baudrier, le descendeur, les sangles et les mousquetons sont des équipements obligatoires. Les chaussons d’escalade sont quant à eux primordiaux pour adhérer et progresser sur la voie.

L’équipement de via ferrata et de via cordata est interdit dans les Calanques.

La pratique de l’escalade est interdite dans les espaces naturels suivants :

Les zones d'éboulements des crêtes de Sormiou ;

La calanque des Pierres tombées

Les espaces correspondant au biotope de la « muraille de Chine »

L’archipel de Riou.

escalade dans les calanques