Office de tourisme et des congrès

Marseille bord de mer

La mer à Marseille s’admire depuis de nombreux points de vue. Parmi eux, ne manquez pas la Corniche qui longe la Méditerranée sur plus de 5 km. Cette agréable promenade est également ponctuée de joyaux architecturaux…

Il n’y a pas que les calanques à Marseille !

La Corniche : la mer au cœur de Marseille
Cette belle promenade dominant la mer depuis l’anse des Catalans jusqu’au Parc Balnéaire du Prado permet de découvrir de magnifiques points de vue sur les îles du Frioul et le Château d’If.

En 1848, on décide de créer une route en bord de mer afin de donner du travail aux nombreux chômeurs de l’époque, grâce aux Ateliers Municipaux et l’embauche de 8 000 ouvriers. Les travaux durent 15 ans.

La voie, large de 25 m, est ouverte en deux tronçons : le premier jusqu’à l’anse de la Fausse Monnaie et le second jusqu’au Pharo
L’ouverture de la Corniche dans sa totalité sous le Second Empire est l’occasion pour la bourgeoisie marseillaise fortunée de faire construire de somptueuses villas.
Dès les années vingt, la Corniche devient un lieu de promenade très fréquenté par les Marseillais grâce à la ligne de tramway qui la desservait.

Aujourd’hui, la promenade fait 5 km de long. Elle a été réaménagée à la fin des années cinquante et baptisée Corniche J. F. Kennedy en 1963. Dressée en surplomb de la mer, on y remarque une immense pale d’hélice, sculpture réalisée par César, enfant de la ville, de 1971 en hommage aux rapatriés d’Afrique du Nord.

C’est aussi l’une des principales routes qui mènent aux calanques marseillaises.



Le Marégraphe
Ce petit bâtiment construit à la fin du XIXe siècle est le repère fondamental du réseau public de nivellement. Pendant 13 ans, des mesures ont été effectuées en continu. La moyenne arithmétique de l'ensemble des mesures a permis d’établir le niveau moyen de la mer. Ce niveau moyen a été adopté comme l'altitude zéro de référence français. Il  est encore matérialisé de nos jours par un rivet de plomb.

Le Banc sur la corniche s’étend sur 3 km, entre le pont de la Fausse-Monnaie et l’hôtel Concorde Palm Beach ce qui en fait le banc le plus long du monde (livre Guinness des Records en 1965).

La mer à Marseille, entre luxe et authenticité

La Villa Valmer, la villa « Vague à la Mer », est édifiée dans les années 1865 par l’architecte marseillais Condamin, dans un style renaissance. Elle est implantée au sommet d’un vaste parc planté d’essences végétales tropicales rapportées des voyages en Orient du propriétaire, un riche négociant en oléagineux. La villa appartient aujourd’hui à la Ville de Marseille.

Le Château Berger a été bâti pour le baron Houitte de la Chesnaye en 1860 dans le style renaissance française du Château de Chambord. C’est aujourd’hui un centre de thalassothérapie.

 

À côté de ces folies architecturales, un certain art de vivre marseillais demeure dans le petit port de pêche du Vallon des Auffes, où il fait bon déguster bouillabaisse et autres spécialités locales. Un bord de mer à Marseille plus authentique, à l’abri des regards…

OTCM