Office de tourisme et des congrès

La Cité radieuse - Le Corbusier

La Cité Radieuse - Le Corbusier

Elle est l’œuvre de l’architecte suisse Charles-Edouard Jeanneret, plus connu sous le nom de Le Corbusier. Édifiée entre 1947 et 1951, la Cité Radieuse est une construction imposante de 165 mètres de long par 24 de large et 56 de haut, dont l’implantation évoque le thème du paquebot urbain ancré dans un parc.

Monument historique et Patrimoine mondial de l’Unesco

Classée Monument historique, la Cité radieuse est, depuis juillet 2016, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco avec 16 autres sites au titre de la contribution exceptionnelle de l’œuvre l’architecturale de Le Corbusier au mouvement moderne.
Plus de détails dans le communiqué de presse officiel du ministère de la Culture

La Cité Radieuse, un nouveau système d’habitat

Cette richesse plastique, typique du grand architecte, associe ses effets visuels à une organisation exceptionnelle pour l’époque. Laboratoire pour un nouveau “système d’habitat”, la Cité Radieuse comporte 337 appartements, de 23 types différents, qui constituent autant de logements confortables et modernes pour l’époque.

On retrouve également un parc de 2,8 hectares avec des aires de jeux. Ouvert toute l'année.

À ces espaces individuels s’ajoutent les nombreux “prolongements du logis”, conçus pour stimuler une nouvelle pratique de l’habitat collectif dont : une rue intérieure avec des boutiques, une librairie et maison d’édition, bar, restaurant et un hôtel.
Le dernier niveau accueille une école maternelle et un gymnase devenu depuis juin 2013 le MAMO  centre d’art contemporain. Enfin, le toit terrasse offre un espace de détente avec bassin pour les enfants, aires de jeux et scène abritée par un mur brise-vent pour spectacles en plein air.

À ces espaces individuels s’ajoutent les nombreux “prolongements du logis”, conçus pour stimuler une nouvelle pratique de l’habitat collectif avec :

 

Le Corbusier, de Marseille à Berlin

Le dernier niveau accueille une école maternelle et un gymnase devenu depuis juin 2013 le MAMO, centre d’art contemporain. Enfin, le toit terrasse offre un espace de détente avec bassin pour les enfants, aires de jeux et scène abritée par un mur brise-vent pour spectacles en plein air.
Le bâtiment a même fait école, puisque Le Corbusier a édifié quatre autres cités radieuses dans les années cinquante sur le modèle de Marseille (Rezé-Nantes, Firminy, Briey et Berlin).

Découvrez les autres sites incontournables de Marseille ici

Réservez votre visite - Le "Corbusier" en exclusivité

Visite de la Cité Radieuse et de l'appartement
Découvrez en compagnie d’un guide-conférencier l’Unité d’habitation. Votre groupe visitera les différents espaces hall, rue commerçante et toit terrasse et aura également accès en exclusivité à un appartement classé Monument historique.
 (Attention pas de visites les jours fériés)

Réservation obligatoire !
0826 500 500  
(0,15€ la minute depuis un poste fixe)

Si vous êtes un groupe à partir de 10 personnes, réserver votre guide auprès du service Groupes de l’Office de Tourisme et des Congrès
 groupes@marseille-tourisme.com

3 itinéraires pour se rendre à la cité radieuse en car

En fin d’autoroute A7 (sortie gare St Charles), bd Bourdet direction le cours Lieutaud (Castellane), puis avenue du Prado et boulevard Michelet ; au croisement du bd Ganay, prendre la contre-allée pour se garer

En sortant de l’A55, sortie N° 4 direction la Joliette, longer le bd du littoral, quai du Port, quai des Belges, quai de Rive-Neuve et suivre la Corniche JF Kennedy jusqu’au Rond-Point du David. Prendre à gauche avenue du Prado jusqu’au Rond-Point du Prado et tourner à droite sur le boulevard Michelet; au croisement du bd Ganay, prendre la contre-allée pour se garer

En sortant de l’A50, contournez par la gauche le parc du 26ème Centenaire (avenue J.Cantini).  Au carrefour, tournez à droite sur le Boulevard Schloesing, prendre à gauche sur Boulevard de la Pugette. Au rond-point, continuer tout droit sur Boulevard Gaston Ramon et prendre à gauche sur Boulevard Michelet.
Au croisement du bd Ganay, prendre la contre-allée pour se garer

Quel que soit l’itinéraire choisi, ne pas se garer sur le parking de l’Unité d’habitation


"Marseille ne se donne pas, elle se découvre. C'est pourquoi le Syndicat des Architectes des Bouches-du Rhône se propose de s'aventurer avec vous sur ce chemin afin de se(re)découvrir certaines de ses richesses architecturales contemporaines, de décrypter ses codes construits, ses quartiers, ses ambiances...C'est le principe de la promenade architecturale" www.architectouro.fr

OTCM