Office de tourisme et des congrès

Le cours Belsunce

Une balade à Marseille sur le cours Belsunce

En remontant la Canebière depuis le Vieux-Port, vous serez happés par l’effervescence des cours Belsunce et Saint-Louis. Laissez-vous aller à flâner, et n’oubliez pas d’aller faire un tour à la bibliothèque de l’Alcazar. Prenez votre temps car visiter Marseille ne se fait pas en un jour...

Le cours Belsunce et le cours Saint-Louis, une balade historique à Marseille

Au XVIIe siècle, Marseille décida d’ouvrir son Cours qui était la promenade favorite des Marseillais. Le cours fut baptisé Belsunce en souvenir de l’évêque phocéen qui s’illustra pendant la Grande Peste de 1720. Il débouche au Nord sur la Porte d’Aix qui fut élevée à partir de 1825 par l’architecte Michel-Robert Penchaud. Au Sud, le Cours Saint-Louis donne sur la rue de Rome au bout de laquelle s’élève l’obélisque de la place Castellane. D’un bout à l’autre, l’axe Porte d’Aix-Castellane offre une des plus longues perspectives d’Europe. Vous remarquerez lors de votre balade à Marseille sur le Cours Saint-Louis un exemplaire d’un des 18 pavillons en fonte des anciennes bouquetières. De 1847 à 1968, les passants et les artistes qui se produisaient à l’Alcazar ne manquaient pas d’y acheter une rose porte-bonheur...

Visiter L’Alcazar à Marseille

Au 44 du Cours Belsunce, le « Théâtre de l’Alcazar » a laissé place à la nouvelle Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale (BMVR) en 2004. En 1636, y trônait la maison de « L’Institut des Prêtres du Saint-Sacrement ». Après la Révolution Française, les prêtres laissèrent la place à « l’auberge neuve ». A l’apogée de l’activité populaire de la ville, en 1857, un café-concert y ouvre ses portes. Il y incarnera pendant plus d’un siècle la scène marseillaise. Des années folles au milieu des Trente Glorieuses, de l’opérette au début du show-business, les plus grands s’y sont produits. Parmi eux : Fernandel, Tino Rossi, Yves Montand, Georges Brassens… le lieu devenu culte ferma ses portes en 1966 avant de renaître sous les traits de la BMVR en 2004. Celle-ci s’étend sur 18 000 m2 et propose régulièrement une programmation d’expositions et autres événements culturels. Un lieu incontournable lorsque l’on veut visiter Marseille !

OTCM