Mariupolis © Mantas Kvedaravičius

Mariupolis

Culture, Séance / Projection cinéma, Cinéma, Sciences humaines et sociales à Marseille 2ème
  • En Ukraine, la ville de Marioupol résiste par les armes et par sa farouche volonté de vivre. Sur la routine du quotidien pèse la présence de la guerre.

  • De Mantas Kvedaravičius (France, Ukraine, 2016, 1h36) VOSTFR

    En Ukraine, la ville de Marioupol résiste par les armes et par sa farouche volonté de vivre. Sur la routine du quotidien pèse la présence de la guerre. Un homme répare son filet et sort sur le pont pour pêcher. Deux tramways se percutent, personne n’est blessé, les câbles sont réparés le jour même. Un petit concert est donné pour les ouvriers d’une usine qui pleurent devant la sincérité de l’interprétation de la violoniste. Des...
    De Mantas Kvedaravičius (France, Ukraine, 2016, 1h36) VOSTFR

    En Ukraine, la ville de Marioupol résiste par les armes et par sa farouche volonté de vivre. Sur la routine du quotidien pèse la présence de la guerre. Un homme répare son filet et sort sur le pont pour pêcher. Deux tramways se percutent, personne n’est blessé, les câbles sont réparés le jour même. Un petit concert est donné pour les ouvriers d’une usine qui pleurent devant la sincérité de l’interprétation de la violoniste. Des bombes tombent dans la mer, personne n’y prête attention.
    Prix Mario Ruspoli 2017

    Alors qu’il tentait de quitter Marioupol, Mantas Kvedaravičius meurt le 2 avril 2022, « une caméra à la main » pendant qu’il documentait les atrocités de guerre de la Russie au cours de l’invasion de l’Ukraine. Né en Lituanie, il avait étudié l’anthropologie culturelle à l’université de Vilnius et préparait une thèse de doctorat sur les effets de la douleur à l’université de Cambridge. Depuis 2006, il étudiait la torture et la déportation dans le Caucase du Nord. Son premier film, Barzak, consacré à la guerre en Tchétchénie, a été projeté en avant-première au Festival international du film de Berlin en 2011, et son dernier film Partenonas a été présenté en 2019 à la Semaine internationale de la critique de Venise.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Dans la limite des places disponibles
Horaires
Horaires
  • Le 11 juin 2022 à 20:30
Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants
3 cyclistes au parc du Pharo
Toutes les activités à Marseille