Théâtre du Toursky

Les filles aux mains jaunes

Culture, Spectacle, Théâtre à Marseille 3ème
37 Tarif plein
  • Une pièce vibrante d’intensité. Un vrai coup de cœur.
    1914. la guerre avec l’Allemagne vient d’éclater, les hommes sont envoyés au front.

  • Tout le monde pense : « La victoire est pour bientôt ». Les mois passent, le conflit s’enlise. Les femmes doivent participer à l’effort de guerre.

    Julie, Rose, Jeanne et Louise, quatre ouvrières d’horizons différents, remplacent les hommes partis et travaillent dans une usine d’armement. Ces « munitionnettes » comme on les appelle, manipulent la poudre jaune de TNT qui laisse les mains jaunes, un véritable poison qui s’introduit mortellement dans l’organisme. Mais elles ne le savent pas....
    Tout le monde pense : « La victoire est pour bientôt ». Les mois passent, le conflit s’enlise. Les femmes doivent participer à l’effort de guerre.

    Julie, Rose, Jeanne et Louise, quatre ouvrières d’horizons différents, remplacent les hommes partis et travaillent dans une usine d’armement. Ces « munitionnettes » comme on les appelle, manipulent la poudre jaune de TNT qui laisse les mains jaunes, un véritable poison qui s’introduit mortellement dans l’organisme. Mais elles ne le savent pas. Dans cet univers effrayant, chacune d’entre elles découvre l’exploitation dont elles sont victimes mais, enfermées dans le dogme du patriarcat, elles la subissent sans oser s’exprimer. Seule, Louise, journaliste, fait face, convaincue de l’inéluctable nécessité du combat pour l’égalité entre hommes et femmes. Mais les rouges, les socialistes, les suffragettes… font peur. Pourtant, peu à peu, les échanges quotidiens, la solidarité, notamment dans la souffrance, quand arrivent les mauvaises nouvelles des morts au combat, forgent de nouvelles personnalités et créent des amitiés inattendues… Autour de leurs rêves et de leurs attentes, elles s’autorisent à penser, à exprimer leurs opinions. Le droit de vote des femmes, l’égalité des salaires et la protection du travail au sein des usines, devient leur combat.

    Sans aucun temps mort, la mise en scène de Johanna Boyé met en lumière ces quatre femmes et l’on suit avec passion la suffragiste, admirable en intellectuelle de gauche, ou la « réac » au grand Cœur qui a peur du changement et aussi la lumineuse amoureuse éthérée ou encore la bouleversante mère courage qui, bien qu’hébétée, apprend vite de la vie et des autres…

    Plus qu’une pièce sur la naissance du féminisme, c’est une pièce sur le pouvoir de l’engagement, la puissance de l’intention et de l’action.

    On est séduits, émus. On frémit avec elles, leurs combats et leurs amours…

    « Une pièce à la gloire des femmes qui a fait le buzz à Avignon. »

    De Michel Bellier

    Mise en scène Johanna Boyé
    Assistée de Lucia Passaniti
    Avec Brigitte Faure, Anna Mihalcea, Pamela Ravassard, Elisabeth Ventura
    Lumières Cyril Manetta
    Scénographie Olivier Prost
    Costumes Marion Rebmann
    Univers sonore Mehdi Bourayou
    Chorégraphie Johan Nus
  • Langues parlées
    • Français
  • Le 7 avril 2023
  • Plein tarif
    37 €
  • Tarif réduit
    30 €
Horaires
Horaires
  • Le 7 avril 2023 à 21:00
Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants
3 cyclistes au parc du Pharo
Tous les prestataires d’activités