Zevs - Oïkos Logos

Zevs - Oïkos Logos

Culture, Exposition, Peinture, Sculpture à Marseille 8ème

  • Ora Ito et le MAMO présentent Oïkos Logos, une exposition personnelle de l’artiste Zevs, du 23 juin au 19 septembre 2021.

  • Déployé sur le toit de la Cité radieuse, ce solo show réunit un ensemble de trois séries de peintures "Jet Painting", "Septic Paintings" et "Evolution Series", et de trois sculptures "Le meilleur pour la fin", "Labitation" et "Manpower".

    De la racine grecque Oïkos (maison) et Logos (science, connaissance), l’exposition est articulée autour de la question de l’écologie et propose une réflexion sur les relations entre l’humain, ses activités et son environnement. Dans la Cité radieuse,...
    Déployé sur le toit de la Cité radieuse, ce solo show réunit un ensemble de trois séries de peintures "Jet Painting", "Septic Paintings" et "Evolution Series", et de trois sculptures "Le meilleur pour la fin", "Labitation" et "Manpower".

    De la racine grecque Oïkos (maison) et Logos (science, connaissance), l’exposition est articulée autour de la question de l’écologie et propose une réflexion sur les relations entre l’humain, ses activités et son environnement. Dans la Cité radieuse, l’artiste alerte sur la dérive de l’humanité qui joue avec le feu.

    Zevs, alias Aguirre Schwarz, est un artiste vivant à Paris et Berlin. Son travail, satirique et engagé, invite à l’introspection sur nos modes de consommation et questionne les travers d’une société consumériste de manière cynique et décalée.

    Zevs réaffirme ici son statut d’artiste engagé en révélant la fragilité du monde : pollution atmosphérique, eaux troubles et fonte des glaces, témoignent d’un environnement dégradé par l’hyperactivité humaine.

    La première série Jet Painting présente un diptyque, comme une invitation au début de l’exposition, une promesse d’accueil dans un lieu sûr et confortable pour l’humain.

    L’exposition présente ensuite la série des Septic Paintings, une composition réalisée d’après les recherches de Richard Heede, qui soutient que le tiers des émissions de gaz à effet de serre, généré depuis 1965, provient des 20 géants du pétrole.

    La troisième série, intitulée Evolution, présente huit toiles inspirées des oeuvres de David Hockney, A Bigger Splash de 1967 et des Nymphéas de Claude Monet. À travers huit représentations d’une même villa californienne, l’artiste dénonce une économie consumériste, alimentée par les énergies fossiles et nous invite à réfléchir au rôle de l’homme dans la surexploitation des ressources de la planète.

    Pour sa sculpture Le meilleur pour la fin, Zevs crée une planète en renversant les éléments : le noyau terrestre, métallique, a migré vers sa croûte, formant une armure, comme pour la protéger. L’artiste sublime les éléments pour mieux en plaider la cause.

    Au centre de l’espace, la sculpture Manpower est réalisée d’après le Modulor, à partir de trois mesures qui ont un rapport égal au nombre d’or. Zevs nous parle ici de démesure, celle de l’homme se croyant tout puissant, mais se révélant inconséquent.

    Point d’orgue de cette exposition, Zevs crée son propre paratonnerre avec la sculpture Labitation en cuivre, bronze et cristal. Instrument prométhéen permettant à l’homme de ravir l’éclair aux cieux, cette sculpture érectile conduit symboliquement l’électricité dans l’oeuvre de Le Corbusier.
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 23 juin 2021
    au 19 septembre 2021
  • Mercredi
    11:00 - 18:00
  • Jeudi
    11:00 - 18:00
  • Vendredi
    11:00 - 18:00
  • Samedi
    11:00 - 18:00
  • Dimanche
    11:00 - 18:00
Nos suggestions