Rettilario - Sara Leghissa

Rettilario - Sara Leghissa

Culture, Performance artistique à Marseille 1er

  • Parallèle - Festival international des pratiques artistiques émergentes, 12e édition

  • "Le vivarium, ou reptilarium, est un espace qui préserve la vie et les dangers, où les Anciens gardaient enfermés murènes et serpents, créatures à dents et bêtes venimeuses. Aujourd’hui, cependant, le reptilarium résonne de délicieuses petites clameurs d’enfants qui s’amusent à frapper les vitres avec leurs ongles. Pourtant, le pouvoir du verre demeure, une frontière sûre et invisible en présence d’un faux danger."
    (Le paradoxe du phasme, Georges Didi Huberman)

    La maison des reptiles est...
    "Le vivarium, ou reptilarium, est un espace qui préserve la vie et les dangers, où les Anciens gardaient enfermés murènes et serpents, créatures à dents et bêtes venimeuses. Aujourd’hui, cependant, le reptilarium résonne de délicieuses petites clameurs d’enfants qui s’amusent à frapper les vitres avec leurs ongles. Pourtant, le pouvoir du verre demeure, une frontière sûre et invisible en présence d’un faux danger."
    (Le paradoxe du phasme, Georges Didi Huberman)

    La maison des reptiles est un espace où la vie des petits animaux devient l’objet de l’attention des humains. À cette occasion, la performeuse Sara Leghissa invite le public, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du "Rettilario", à déplacer sa perception d’une échelle à l’autre, du macro au microscopique, et inversement. Ce faisant, la nature de ce que nous pouvons voir et entendre glisse vers de nouveaux territoires, plus abstraits, moins définis, des couleurs, des formes, des structures, des textures, des motifs rythmiques, qui défamiliarisent la façon dont nous appréhendons notre propre environnement et font place à leur artificialité. Comment faire résonner un morceau de la ville, en collectant et en accumulant certains des matériaux qui la composent ? Pour explorer ces questions, l’artiste s’inspire de la pratique du foley, ou reproduction d’effets sonores quotidiens pour le doublage de films. À travers une expérience de superposition entre différents paysages sonores et le quotidien de la ville, une voix est donnée à l’humanité qui la traverse.

    Une proposition de Lieux Publics.
    En coréalisation et dans le cadre du Festival Parallèle 12.

    [Lieu à confirmer]
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 28 janvier 2022
    au 29 janvier 2022
  • Vendredi
    à 18:00
  • Samedi
    à 18:00
Est programmé par
Nos suggestions
Place Bargemon à Marseille, vue sur le Vieux-Port et Notre Dame de la Garde
Trouver un hébergement à Marseille
Friche Belle de Mai Marseille, salle de restaurant
Restaurants à Marseille
3 cyclistes au parc du Pharo
Toutes les activités à Marseille