Résonance

Résonance

Culture, Spectacle, Danse à Marseille 14ème

À partir de :  10 Tarif plein
  • Cette chorégraphie qui s’inscrit dans la trilogie "Humain trop humain" ne raconte pas une histoire. Elle est un récit sensible sur l’équilibre des choses. Sur le rapport au temps, au grand tout dans lequel nous évoluons.

  • C’est le titre d’un essai d’Hartmut Rosa : Résonance. Le sociologue et philosophe allemand y prône une vie meilleure (par rapport à la crise écologique et aux burn-outs en cascade), adossée à la qualité de nos relations au monde. Justement, au cœur de la réflexion et du travail de création de François Veyrunes, figurent l’être humain, sa liberté de pensée et d’action.

    Cette chorégraphie qui s’inscrit dans la trilogie "Humain trop humain" ne raconte pas une histoire. Elle est un récit...
    C’est le titre d’un essai d’Hartmut Rosa : Résonance. Le sociologue et philosophe allemand y prône une vie meilleure (par rapport à la crise écologique et aux burn-outs en cascade), adossée à la qualité de nos relations au monde. Justement, au cœur de la réflexion et du travail de création de François Veyrunes, figurent l’être humain, sa liberté de pensée et d’action.

    Cette chorégraphie qui s’inscrit dans la trilogie "Humain trop humain" ne raconte pas une histoire. Elle est un récit sensible sur l’équilibre des choses. Sur le rapport au temps, au grand tout dans lequel nous évoluons. Pour évoquer cette dimension, le mouvement des danseurs est plutôt lent, illustrant "un être ancré dans l’extrême présent, les pieds dans le sol et la tête dans le ciel. Un être comme un élastique, en 3D". En écho à cette incantation, un immense écran vidéo projette des fréquences lumineuses tandis que s’élèvent des passages de La passion selon Saint Jean, d’Arvo Pärt.

    Passionné de ski alpin, destiné à une carrière informatique, François Veyrunes avait finalement embrassé la danse après avoir découvert Merce Cunningham, son écriture singulière et ses parti-pris techniques. A la tête de la Compagnie 47.49, le Grenoblois a déjà signé une quarantaine de chorégraphies, toujours engagées et exigeantes.

    François Veyrunes et Christel Brink Przygodda
    Cie 47.49 François Veyrunes

    Directeur artistique : François Veyrunes
    Chorégraphes et dramaturges : François Veyrunes et Christel Brink Przygodda
    Univers plastique : Philippe Veyrunes
    Univers sonore : François Veyrunes
    Créée avec et interprétée par : Gaëtan Jamard, Sebastien Ledig, Tom Levy-Chaudet, Émily Mézières, Geoffrey Ploquin, Hugues Rondepierre, Sarah Silverblatt Buser

    Durée : 1h
    Âge : ≥ 8 ans
  • Langues parlées

    • Français
  • Le 18 janvier 2022
  • Plein tarif
    De 10 € à 15 €
  • Tarif réduit
    De 3 € à 10 €
Horaires

Horaires

  • Le 18 janvier 2022 à 20:30
Nos suggestions