13SI000087_1_WEB.jpg

Oppidum celto-ligure de Saint-Marcel - Baou de Saint-Marcel

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Oppidum, Antique à Marseille

  • "Un oppidum, dans l'Antiquité désignait une sorte de citadelle, une éminence naturelle fortifiée et donc propice à la défense. Parmi les oppida établis en Provence ligure figure, celui très stratégique de Saint-Marcel. Le site du plateau des Baous de Saint-Marcel couvre trois hectares à 167 mètres d'altitude : il occupe une plate-forme protégées par des falaises abruptes côtés Sud et Ouest, au nord le terrain déclive fortement. L'oppidum fut édifié comme un véritable village retranché. Les...
    "Un oppidum, dans l'Antiquité désignait une sorte de citadelle, une éminence naturelle fortifiée et donc propice à la défense. Parmi les oppida établis en Provence ligure figure, celui très stratégique de Saint-Marcel. Le site du plateau des Baous de Saint-Marcel couvre trois hectares à 167 mètres d'altitude : il occupe une plate-forme protégées par des falaises abruptes côtés Sud et Ouest, au nord le terrain déclive fortement. L'oppidum fut édifié comme un véritable village retranché. Les habitations furent dressées, accolées les unes aux autres. Les sols étaient réalisés de galets liés à de l'argile, les rues fort étroites. La présence de sources au pied des falaises explique également le choix de ce lieu et au moins un puits était établi dans cette enceinte fortifiée qui nous offre le plus beau site archéologique marseillais visible après celui des vestiges de la Bourse." H. Hardouin.
    La mairie des 11e et 12e arrondissements, en collaboration avec l'association Les Amis du Vieux Saint-Marcel font revivre ce lieu une journée par an au printemps, en organisant des visites guidées des vestiges et des ateliers de cuisine, poterie, travail du cuir, comme du temps des Celtos-ligures.
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
Nos suggestions