Collections permanentes du Musée Cantini

Collections permanentes du Musée Cantini

Culture, Exposition, Art moderne / contemporain à Marseille

  • Le Musée Cantini propose quelques belles séquences autour du fauvisme, des premières expérimentations cubistes et des différents courants post-cubistes ou puristes des années 1920-1940.­

  • Le musée Cantini est installé dans un hôtel particulier construit en 1694 par la Compagnie du Cap Nègre.

    Devenu propriétaire du bâtiment, Jules Cantini, amateur d'art et important marbrier qui prit part à la construction de nombreux édifices civils et religieux à Marseille sous le Second Empire, en fit don à la ville de Marseille en 1916 afin qu'il devienne un musée consacré à l'art moderne.
    Ce prestigieux établissement culturel marseillais développe depuis une intense politique...
    Le musée Cantini est installé dans un hôtel particulier construit en 1694 par la Compagnie du Cap Nègre.

    Devenu propriétaire du bâtiment, Jules Cantini, amateur d'art et important marbrier qui prit part à la construction de nombreux édifices civils et religieux à Marseille sous le Second Empire, en fit don à la ville de Marseille en 1916 afin qu'il devienne un musée consacré à l'art moderne.
    Ce prestigieux établissement culturel marseillais développe depuis une intense politique d'acquisitions et d'expositions, en collaboration avec les plus importantes institutions muséales nationales et internationales.

    Le musée présente un large panorama de l'art moderne, mettant l'accent sur un certain nombre de séquences historiques telles que le post-impressionnisme, le fauvisme, le cubisme ainsi que les différentes tendances post-cubistes des années 1920-1930.

    Le surréalisme forme également un axe majeur de la collection, en raison des liens historiques tissés entre ce mouvement et la ville de Marseille, qui accueillit en 1940-1941 des milliers de réfugiés, parmi lesquels de nombreux artistes, écrivains et militants antifascistes fuyant le nazisme. Parmi eux se trouvait une grande partie des membres du groupe surréaliste, rassemblés autour d'André Breton, qui cherchaient à gagner les États-Unis.

    Les collections couvrent une période s'étendant jusqu'à la fin des années 1970, abordant une grande variété de courants esthétiques, et proposant quelques ensembles remarquables constitués autour d'artistes comme Jean Dubuffet, André Masson, Victor Brauner et Antonin Artaud, ou de mouvements parfois peu connus du grand public comme le groupe japonais Gutaï, très actif et particulièrement novateur dans le domaine de l'abstraction et de l'art performatif des années 1960.

    Un partenariat privilégié avec le Centre Georges Pompidou, Musée national d'art moderne a permis la mise en dépôt d'oeuvres exceptionnelles venues compléter et enrichir les collections. L'accrochage est régulièrement renouvelé.
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 5 février 2021
    au 26 septembre 2021
  • Du 26 novembre 2021
    au 31 décembre 2021
  • Lundi
    Fermé
    -
  • Jeudi
    09:00 - 18:00
  • Vendredi
    09:00 - 18:00
  • Samedi
    09:00 - 18:00
  • Dimanche
    09:00 - 18:00
  • sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte. Fermeture du 27 septembre au 25 novembre 2021 pour le démontage des expositions de Gérard Traquandi « Ici, là » et Jalewsky. La promesse du visage.
  • Lundi
    Fermé
    -
  • Mardi
    09:00 - 18:00
  • Mercredi
    09:00 - 18:00
  • Jeudi
    09:00 - 18:00
  • Vendredi
    09:00 - 18:00
  • Samedi
    09:00 - 18:00
  • Dimanche
    09:00 - 18:00
  • sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte. Fermeture du 27 septembre au 25 novembre 2021 pour le démontage des expositions de Gérard Traquandi « Ici, là » et Jalewsky. La promesse du visage.
Nos suggestions