Cinquante miroirs et moi - Alain Polo Nzuzi

Cinquante miroirs et moi - Alain Polo Nzuzi

Culture, Performance artistique à Marseille 3ème

  • Une performance introspective où l'artiste se réconcilie avec ses voix intérieures.

  • Face à lui-même, Alain Polo Nzuzi se réconcilie avec ses voix intérieures. Lors de cette performance, l’artiste se plonge dans une profonde introspection …

    Face à cinquante miroirs, l’artiste met en scène une introspection, sa propre introspection. Pour lui, ces cinquante miroirs font allusion à l’interminable discours intérieur de l’esprit humain qui se répète en continu et qui peut nous insuffler la peur, l’incertitude, l’hésitation, les doutes, … Devant chaque miroir, l’artiste se...
    Face à lui-même, Alain Polo Nzuzi se réconcilie avec ses voix intérieures. Lors de cette performance, l’artiste se plonge dans une profonde introspection …

    Face à cinquante miroirs, l’artiste met en scène une introspection, sa propre introspection. Pour lui, ces cinquante miroirs font allusion à l’interminable discours intérieur de l’esprit humain qui se répète en continu et qui peut nous insuffler la peur, l’incertitude, l’hésitation, les doutes, … Devant chaque miroir, l’artiste se contemple le temps de quelques minutes. Ce regard introspectif est une manière de se convaincre, de faire taire ses voix intérieures pour n’avoir qu’un seul et unique discours : celui de sa propre vérité, de légèreté et d’insouciance.

    Alain Polo Nzuzi est un artiste plasticien ayant fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa, au Congo. Il a été membre d’un collectif appelé SADI (Solidarité des Artistes pour le Développement Intégral). Leur travail collectif porte sur des performances dans des quartiers populaires de Kinshasa et sur le " village de l’érosion" de Mont Gafula, dont les maisons s’écroulent à chaque grande pluie. Ils peignent sur des pans de murs isolés et des maisons sur le point de s’effondrer. Photographies, performances, vidéo sont les principaux supports de création d’Alain Polo, n’hésitant pas non plus à s’amuser avec la mode.

    Afriques Fantastiques - Fantastic Africa est une fête rassembleuse imaginée par Julie Kretzschmar (Les Rencontres à l’échelle – BP) et Jay Pather, directeur artistique de deux festival au Cap. Ce week-end qui vient clore le QG Here Comes Africa donne à voir des formes artistiques performatives exigeantes, issues principalement des scènes de Kinshasa et du Cap.
    Construite autour de l’invitation à une quinzaine d’artistes inscrit·e·s dans le champ de la performance qui travaillent et vivent sur le continent africain mais aussi issu·e·s de la diaspora, la programmation fait se téléscoper des fictions et des imaginaires racontant l’Afrique comme lieu d’utopies. En transformant une iconographie héritée du passé, en effaçant les vestiges d’une vision euro-centrée, une jeune génération d’artistes réactive au présent des mythes fondateurs, voire en compose de nouveaux, et esquisse les paysages d’autres futurs africains.
    Ce week-end festif est l’occasion de rencontrer l’Afrique telle qu’elle se raconte en ce moment à travers des gestes radicaux ou subversifs, telle qu’elle et par elle-même au présent.

    Afriques Fantastiques - Fantastic Africa
    Dans le cadre de Here Comes Africa
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs

    Sur réservation, dans la limite des places disponibles.
Horaires

Horaires

  • Le 9 juillet 2021 à 22:00
  • Le 10 juillet 2021 à 21:30
Est programmé par
Nos suggestions