See photos (3)

Randonnée depuis Notre-Dame de la Garde jusqu'à la Corniche

Sport, Pedestrian sports, Hiking itinerary in Marseille

2.3 km
3h
Hard
Points of interest
1 Montée du Commandant René Valentin
On quitte Notre-Dame de la Garde en descendant un escalier “la montée du commandant René Valentin”, héros du débarquement de Provence et de la Libération de Marseille en 1944.
3 Descente à travers le jardin du Bois-Sacré
Le jardin se trouve sur l’emplacement d’une ancienne carrière exploitée par M. Pierre Honoré. C’est cette activité qui est à l’origine de l’importante trouée par laquelle passe aujourd’hui la rue du Bois Sacré. Le parc s’agrippe sur le flanc de la colline de la bonne mère et on y retrouve de nombreuses essences méditerranéennes : agaves, pins, cyprès ...
4 Fontaine Wallace, Square Pierre Aubert
Les marseillais continuent à utiliser l'ancienne appellation : Place du Terrail.

Marseille compte 8 fontaines similaires, nommées, d’après un Britannique amoureux de la France, Sir Richard Wallace, philanthrope qui offrit des fontaines similaires à la ville de Paris après la guerre de 1870. A l’époque, certains quartiers de la capitale ne possédaient pas un accès régulier et gratuit à l’eau.

Ici, la fontaine est composée de quatre cariatides qui soutiennent un dôme, posé sur un socle octogonal.

Elle se situe sur une place qui s’appelait autrefois la place du Terrail dont le nom renvoie à une appellation très ancienne, qui doit avoir un rapport avec la terre.

Aujourd’hui le nom de la place rend hommage à Pierre Aubert qui offrit en 1938 à la ville de Marseille quelques mètres carrés de sa propriété, la villa Castel-Flor, afin de créer l’avenue des Roches pour relier directement la partie haute du quartier Périer à la Corniche. Pierre Aubert ajouta un don de 100 000 francs pour venir en aide aux enfants malheureux du Roucas-Blanc.
5 Vue sur les maisons et villas, dont Castel-Flor
Vue sur des maisons et des villas, dont Castel-Flor du quartier, qui se trouve sur la gauche de la photographie. C'est la grande maison, haute de quatre niveaux.
6 Le quartier du Roucas-Blanc
Le Roucas-Blanc est une colline escarpée et rocailleuse, où il n’y a jamais vraiment eu de véritables exploitations agricoles, à l’exception de quelques chevriers. Ce qui explique jusqu’au début du XIXème siècle, l’existence d’un grand nombre de parcelles de grandes propriétés facilement identifiables par les longs murs de séparation qui bordent les chemins. Les sentiers raides et sinueux sont devenus les escaliers et les petites traverses qui caractérisent le quartier. Puis les collines du Roucas-Blanc se sont transformées en un site avec des maisons d’été et de belles propriétés d’agrément, tournées vers la mer. En contre-bas, des cabanons de baigneurs et de pêcheurs, construits au plus près de la mer.
7 La Montée des Croquants
En langage marseillais, cette expression sert à qualifier l’homme de la campagne. La montée des croquants est longue et raide. Pour la gravir il faut fournir un effort physique. En plein été, elle a l'avantage d'être plutôt ombragée.
8 La végétation du Roucas Blanc
A hauteur du 17 Chemin du Souvenir, le promeneur dispose d'une très belle vue panoramique sur les villas et les jardins qui forment les habitations du Roucas Blanc. C’est seulement après 1849 que Marseille a été alimentée en eau potable grâce aux eaux de la Durance et du Canal de Marseille. La colline du Roucas Blanc ne disposait que d’une alimentation en eau avec parcimonie. Ce manque d’eau a entraîné la construction de nombreux bassins et des réservoirs, camouflés par les rocailleurs en les intégrant notamment au décor des grottes a stalactites. Ont été plantées de nombreuses espèces ne nécessitant que peu d’entretien et peu d’arrosage : pins, arbousiers, amandiers, arbre de Judée, palmier.
9 Prolongation du chemin du Souvenir par un escalier
Encore une fois, dans le dédale du quartier du Roucas Blanc, la rue se termine par un cul-de-sac pour les conducteurs de véhicules motorisés. C'est seulement à pied qu'il est possible de poursuivre la visite pour rejoindre le niveau de la mer.
10 Chemin du Souvenir
11 L'art de la rocaille
Présentation de l’art de la rocaille, à découvrir notamment lors de la visite de la villa Santa Lucia décrite au point suivant. Au XIXème siècle, la botanique est à la mode chez les riches marseillais et tous exigent de sublimes jardins. Leurs jardiniers plantent de nombreuses espèces exotiques pendant que les maçons travaillaient pour transformer la pierre de la colline en rochers de ciments sculptés. C’est l’art de la rocaille : création de fausses murailles de châteaux, de tours, des puits, de faux troncs d’arbres, fausses cascades et grottes. La rocaille était l’élément de décoration incontournable des jardins.
12 Escalier de la Napoule
A hauteur du 58 de la Traverse Nicolas, prendre à droite l'escalier de la Napoule qui plonge vers la mer. Remarquez sur la gauche, le nom est en "rocaille" avec des fausses branches de bois pour l'encadrement.
14 Corniche et plage du Prophète
C’est en 1863 que la Corniche devient une route carrossable avec l’élargissement de la voie et de la construction de ponts pour enjamber des vallons. Autrefois un tramway reliait le centre-ville aux quartiers ouvriers situé au-delà du quartier de Montredon. C’est le maire Gaston Defferre qui décida de nommée la voie d’après le président américain assassiné en 1963. La Corniche Kennedy est construite en encorbellement au-dessus de la mer et elle offre une vue sublime sur la Méditerranée et les îles. Un banc sans interruption longe le trottoir côté mer sur 3 km ce qui lui permet de figurer dans le livre Guinness des records.

La plage du Prophète est une des rares plages naturelles de sable de Marseille. Son nom serait lié à un célèbre chanteur lyrique, Jean-Vital Jammes, dit Ismaël, qui interpréta à l’opéra de Marseille “le Prophète” de Meyerbeer en 1856. En 1861, le chanteur acheta une villa dans le quartier du Roucas Blanc, la villa Ismaël. La rumeur dit que le baryton aurait souvent répété sur la plage et c’est ainsi que plage et escalier publics reçurent son nom en son honneur.
Our suggestions
calanques-promeneurs-sentiersobjimagesotcm.jpg
Activities