• image_fond
Vous êtes ici : Découvrir Marseille  >  Marseille et son patrimoine  >  Rive Neuve
 

Rive Neuve

La place Thiars
Les anciens Arcenaulx de Marseille occupaient un espace compris entre la rue Breteuil, le quai des Belges, le quai de Rive-Neuve et la rue Fort Notre-Dame. L’histoire des Arcenaulx commence sous Charles VIII à la fin du XVe siècle et se termine au milieu du XVIIIe siècle où les derniers galériens sont répartis entre les chiourmes de Brest, la Rochelle et Toulon.

En 1494, Charles VIII part pour les guerres d’Italie et fait armer six galères à Marseille, puis en 1512 Louis XII fait construire six nouveaux terceneaux (hangars de construction et réparation navale). Au fil des siècles leur nombre va augmenter. Mais il faudra attendre 1660 la venue de Louis XIV à Marseille pour qu’un Grand Arsenal des Galères soit construit et qu’un nouveau plan d’urbanisme soit projeté pour Marseille. Moins de six ans plus tard, Nicolas Arnoul, homme de confiance de Colbert, entreprenait la modernisation de l’arsenal qui allait devenir un des éléments du remodelage de la ville. Celle-ci allait passer de 65 à 195 hectares et se doter d’une nouvelle enceinte. L’agrandissement de 1666 est la plus importante opération d’urbanisme réalisée en Provence aux temps modernes, et pour la première fois de son histoire, le port se trouve au cœur de la ville. En effet, la ville grecque a été fondée sur la rive nord du port et ce n’est donc qu’au XVIIe siècle que des quartiers résidentiels seront lotis au sud du port. Le Grand Arsenal s’étend à présent jusqu’à la rue Paradis et au bas de la Canebière où les bâtiments de l’administration s’ordonnent autour du Pavillon de l’Horloge, d’autres bâtiments existants, comme l’hôpital des forçats, sont réutilisés et englobés dans le périmètre du nouvel arsenal.

Environ 10 000 galériens y vivent dans des conditions de détention déplorables, ils sont enchaînés jour et nuit, meurent de froid l’hiver (notamment en 1710 où le port gela !), suffoquent de chaleur l’été … Néanmoins, certains tiennent boutiques sur le port ou travaillent dans les savonneries de la rue Sainte et de la Place aux Huiles, s’assurant ainsi de maigres revenus. La chiourme a été créée par Charles IX en 1564, elle était constituée à l’origine de turcs, « de nègres » et de prisonniers de droits communs, puis au XVIIe siècle viendront s’y ajouter les protestants. L’Arsenal des Galères est une ville dans la ville où galériens, sous-officiers et officiers cohabitent dans une puanteur extrême masquée parfois par les grandes fêtes données par ces Messieurs du corps des officiers … 

La Criée
En 1909 est ouverte une Criée aux poissons qui restera en activité jusqu’en 1975 date à laquelle le marché aux poissons est transféré au nord de la ville au port industriel de Saumaty. Le bâtiment est alors entièrement repensé de l’intérieur, mais sa façade conserve son ordonnance originale. Le Théâtre National de Marseille est inauguré en 1981 par le maire de Marseille Gaston Defferre. Dirigée pendant plus de dix ans par Marcel Maréchal, « la Criée » affiche une très belle programmation chaque saison.

C’est au n° 32 du quai de Rive Neuve que naquit Vincent Scotto le 21 avril 1874 .

Pratiquement en face de l’embarcadère du ferry-boat se trouve le Bar de La Marine qui doit sa renommée à Marcel Pagnol. Il reste le principal décor de la trilogie « Marius, Fanny, César » dont l’action se déroule sur le Vieux-Port dans le Marseille des années 1930.

A- A+ | PARTAGER | Impression
 
Réservez votre Hébergement
Chercher un hébergement
Météo
air
13 °C
ciel:
Beau météo